Attentat sur les Champs-Élysées : le récit de la fusillade dramatique

Un policier a été tué et deux autres blessés sur les Champs-Elysées hier, le jeudi 20 avril, vers 21 heures.

France 3

La scène est fugace, captée par un passant sur les Champs-Élysées. Un coup de feu éclate, l'attaque vient d'avoir lieu. Quelques secondes auparavant, vers 21 heures hier soir, jeudi 20 avril, un homme stoppe sa voiture à hauteur d'un fourgon de police. Il en sort armé d'un fusil d'assaut, et vise délibérément les policiers. L'un d'entre eux s'effondre, mortellement blessé. Ses collègues répliquent et abattent le tireur. "J'ai entendu six coups de feu je croyais que c'étaient des pétards, parce qu'on a tous regardé sur la route et il n'y avait personne. En fait, il était caché derrière le camion et il tirait sur la police", relate un témoin.

Deux autres policiers et une touriste blessés

Dans la fusillade, deux autres policiers sont blessés, et une touriste reçoit des éclats. Sur la célèbre avenue, c'est la plus grande confusion. Des promeneurs courent en tous sens. Nerveux, les policiers craignent un autre tireur, et par sécurité, évacuent des touristes les mains en l'air. D'autres se terrent dans les magasins et restaurants. Après l'évacuation du haut de l'avenue, la tension finit par retomber. Vers 1h du matin, la plus belle avenue du monde retrouve son calme, toujours illuminée, mais endeuillée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers ont été attaqués sur les Champs-Elysées à Paris, le 20 avril 2017. L\'avenue a aussitôt été fermée à la circulation.
Des policiers ont été attaqués sur les Champs-Elysées à Paris, le 20 avril 2017. L'avenue a aussitôt été fermée à la circulation. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)