Alsace : en conflit avec la préfecture au sujet des gens du voyage, le maire d'Hésingue menace de ne pas organiser les élections

Gaston Latscha, maire de cette commune de 3 000 habitants, menace de ne pas organiser les élections régionales et départementales si le dossier des gens du voyage qui se sont installés sur sa commune illégalement n'est pas réglé rapidement par le préfet.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le maire d'Hésingue (Haut-Rhin) menace de ne pas organiser les élections du 20 et 27 juin prochains, si le dossier des gens du voyage qui se sont installés sur sa commune illégalement n'est pas réglé rapidement par le préfet, rapporte France Bleu Alsace.

Gaston Latscha, le maire, a alerté la presse pour dénoncer l'inaction, selon lui, des services de l'Etat et du préfet du Haut-Rhin. "Je suis quelqu'un de respectueux et j'attends aussi qu'on me respecte et la population attend aussi une réaction", explique Gaston Latscha. Depuis la fin du mois de mai, une quinzaine de caravanes des gens du voyage se sont installées sans autorisation sur la zone d'activité du Technoparc. Selon le maire, cela entraîne des dégradations et des nuisances, dans cette petite commune de 3 000 habitants.

L'élu a demandé l'évacuation depuis dimanche dernier, mais pour l'instant sans effet. Il menace donc de ne pas organiser les élections régionales et départementales, prévues dans à peine plus d'une semaine, si il n'a pas de réponse du préfet. Le maire indique à France Bleu qu'il se prononcera lundi soir, lors de la réunion du conseil municipal, pour die si oui ou non il organise les différents scrutins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.