Alençon: un surveillant retenu plusieurs heures par deux détenus

Un surveillant a été retenu en otage plusieurs heures par deux détenus, au centre pénitentiaire d'Alençon/Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne. La prise d'otages a eu lieu aux alentours de 17h, et le surveillant a été relâché à 21h20. Les deux détenus n'avaient qu'une revendication : leur transfèrement vers un autre établissement. Ils lui auraient fait consommer de la drogue et ingurgiter des fruits macérés. 

(Radio France)

Depuis 16h46, ce lundi après-midi, un surveillant du centre pénitentiaire d'Alençon/Condé-sur-Sarthe était retenu en otage par deux détenus. Il a été libéré aux alentours de 21h20, après plusieurs heures durant lesquelles les détenus lui auraient fait consommer de la drogue et ingurgiter des fruits macérés. 

Ceux-ci n'avaient qu'une seule revendication, d'après Ouest France : celle d'être transférés vers un autre établissement. C'est la raison pour laquelle ils ont pris en otage ce surveillant, qui était arrivé dans le centre pénitentiaire il y a peu : embauché en avril, il était encore stagiaire. Extrêmement choqué, il a été pris en charge par les secours ce lundi soir. 

Selon les informations données par l'administration de la prison, le surveillant était retenu dans les quartiers dits "sociaux", où se trouve notamment la bibliothèque. Les deux détenus étaient armés de couteaux qu'ils auraient fabriqués eux-mêmes. 

La prison la plus sécurisée de France

A noter que le centre pénitentiaire d'Alençon/Condé-sur-Sarthe est considéré comme le plus sécurisé de France. Il accueille essentiellement des détenus qui purgent de longues peines.

Il y a dix jours, les syndicats avaient déjà exprimé leur inquiétude, et une soixantaine de surveillants avait manifesté pour dénoncer leur sentiment d'insécurité lié au manque d'effectif. Et notamment pendant la période des fêtes, pendant laquelle les effectifs sont moins importants que d'habitude.