Cet article date de plus de dix ans.

Agression présumée d'un client handicapé : McDonald's réagit

McDonald's France a ouvert une enquête après sa mise en cause par un Canadien porteur de lunettes numériques disant avoir été agressé par du personnel de l'établissement des Champs-Elysées. Le groupe assure qu'aucun des employés auditionnés ne reconnaît l'avoir agressé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La direction française de la chaîne de fast-food McDonald's
a réagi ce jeudi à la plainte du canadien Steve Mann, via un communiqué publié
sur la page Facebook de l'entreprise
.

Sur son blog, cet inventeur, handicapé de la vue, accuse des
employés du restaurant McDonald's des Champs-Elysée à Paris de l'avoir agressé
physiquement, à cause des lunettes de vue numériques qu'il portait. Les
employés auraient tenté de lui arracher ce dispositif fixé à son crâne.

"Aucune déclaration relative à une agression physique" 

Dans son communiqué, McDonalds affirme avoir eu un échange
téléphonique mercredi avec Steve Mann. La direction affirme par ailleurs avoir
entendu les employés : selon eux, "les échanges avec Monsieur Mann ont
été emprunts de respect et de politesse".
"Aucune déclaration
relative à une agression physique à l'encontre de Monsieur Mann n'a été relevée
dans les témoignages des personnes auditionnées",
ajoute le
communiqué.

L'entreprise invoque le principe "qui impose à toute
entreprise de protéger le droit à l'image de ses salariés et de ses
consommateurs".
D'après le communiqué, les agents de sécurité auraient
simplement cherché à faire valoir ce droit à l'image.

McDonald's affirme poursuivre l'enquête, et s'engage
agir à la hauteur de sa responsabilité"
si de nouveaux éléments
s'ajoutent au dossier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.