Agression d’un photojournaliste à Reims : un deuxième suspect en garde à vue

L'homme s'est rendu à la police vendredi après-midi. Il est soupçonné d'être impliqué dans le passage à tabac samedi dernier de Christian Lantenois, photographe du journal "L’Union". Un jeune de 21 ans avait déjà été mis en examen pour tentative de meurtre aggravée mercredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier de la "Croix-Rouge" à Reims où un journaliste a été agressé samedi 27 février 2021. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Un deuxième suspect se trouve en garde à vue dans l’enquête sur l’agression du photojournaliste Christian Lantenois à Reims samedi 27 février, indique le parquet de Reims. Il s’est rendu à la police vendredi 5 mars, dans l'après-midi. L'homme est gardé à vue pour "participation à un attroupement armé en vue de commettre des violences ou des dégradations" et "non-assistance à personne en péril".

Le journaliste toujours dans un état grave

Le principal suspect, un jeune homme de 21 ans, a déjà été mis en examen mercredi pour tentative de meurtre aggravée et placé en détention provisoire.

Christian Lantenois, photographe du journal L’Union, a été agressé samedi dernier dans le quartier sensible de Croix-Rouge, alors qu’il couvrait des regroupements de jeunes. Agé de 65 ans, il est toujours dans un état grave, plongé dans un coma artificiel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.