Agression d’un photojournaliste à Reims : le deuxième suspect a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Le jeune homme, âgé de 21 ans, a été relâché sous contrôle judiciaire, selon France Bleu Champagne.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Association des travailleurs maghrébins et le Comité de défense des locataires de la Croix-Rouge appellent à une manifestation pour dénoncer l'agression du photojournaliste français Christian Lantenois, à Reims le 4 mars 2021. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Le deuxième individu soupçonné d'avoir participé à l'agression du photojournaliste Christian Lantenois samedi dernier a été mis en examen pour "participation à un groupement en vue de préparer des actes de violences ou des dégradations", rapporte samedi 6 mars France Bleu Champagne-Ardenne. Le jeune homme, âgé de 21 ans, a été relâché sous contrôle judiciaire.

Le suspect, natif de Reims, n'a pas été placé en détention provisoire comme le suspect principal, mis en examen mercredi dernier. La peine qu'il encourt (un an de prison) ne permet pas d'ordonner son placement en prison.

Cet homme de 21 ans a en revanche été placé sous contrôle judiciaire, comme requis par le parquet. Il a interdiction de se rendre dans le quartier Croix-Rouge, où a eu lieu l'agression de Christian Lantenois. Il devra pointer au commissariat et a interdiction d'entrer en contact avec des protagonistes du dossier.

Ce jeune homme s'était présenté de lui-même à la police, ce vendredi, puis placé en garde à vue. Il est déjà connu des services de police : il a déjà été condamné deux fois par le tribunal correctionnel de Reims pour des faits d'extorsion et de détention de stupéfiants entre 2017 et 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.