Le frère de Mohammed Merah et sa compagne arrivés à Paris, la garde à vue de la mère levée

Abdelkader Merah et sa compagne sont arrivés ce matin au siège de la Sous-direction antiterroriste à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), pour y terminer leur garde à vue. La mère de Mohamed Merah a été libérée hier soir selon une source policière.

La maison d\'Adbelkader Merah à Auterive (Haute-Garonne) où le frère du tueur de Toulouse s\'était installé avec sa femme il y a quelques mois.
La maison d'Adbelkader Merah à Auterive (Haute-Garonne) où le frère du tueur de Toulouse s'était installé avec sa femme il y a quelques mois. (FRANCE 2 / FTVI)

Abdelkader Merah, 29 ans, le grand frère du tueur de Toulouse, et de sa compagne ont étét transférés, samedi 24 mars 2012, au siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Ils doivent y terminer leur garde à vue. Les enquêteurs cherchent à savoir si ce grand frère a servi de guide ou de soutien logistique à Mohamed Merah. 

Selon Le Parisien qui cite une source policière "des éléments montrent qu’il lui a fourni assistance au cours des sept meurtres". Il était notamment présent lors du vol du scooter utilisé par son frère Mohamed lors des meurtres, selon un proche de l'enquête cité par l'AFP.

Un convoi de plusieurs voitures de police emmenant très vraisemblablement les deux personnes en garde à vue depuis mercredi matin a quitté le commissariat central de Toulouse peu après 8 heures samedi 24 mars 2012 au matin. En revanche, la garde à vue de sa mère a été levée vendredi soir selon une source policère citée par l'AFP. Cela signifie que la police considère qu'elle n'a aucun lien avec les tueries perpétrées par son fils. 

Son frère aîné et sa compagne pourraient être présentés à un juge

Toutes les gardes à vue ont débuté mercredi entre 4 heures et 6 heures. En matière de terrorisme, des gardes à vue peuvent durer jusqu'à 96 heures. Celles d'Abdelkader Merah, sur lequel l’enquête se concentre, et de sa compagne s'achèveront donc au plus tard dimanche à l'aube. 

Ils pourraient alors être présentés à un juge. Si tel était le cas, cette présentation à la justice devrait nécessairement avoir lieu dans la capitale puisque c'est le parquet de Paris qui dirige depuis lundi matin l'enquête, du fait de sa compétence antiterroriste.

Abdelkader Merah a déclaré aux policiers n'avoir pas été au courant de ses projets criminels. Selon Le Point.fr, il aurait déclaré qu'il était très fier de la façon dont son frère est mort. Sa compagne conteste toute responsabilité. "Elle explique que si vraiment certaines choses se sont passées, c'était totalement à son insu", a déclaré son avocat à Europe1.fr. Celui-ci a ajouté qu'elle entretenait des relations éloignées avec Mohamed Merah.