Dans la famille Merah, le frère dénonce le tueur, la sœur clame sa fierté

Alors qu'Abdelghani Merah sort un livre sur sa famille et son frère responsable de sept meurtres, sa sœur Souad, filmée à son insu, affiche son soutien.

Mohamed Merah dans une vidéo diffusée par France 2 en mars.
Mohamed Merah dans une vidéo diffusée par France 2 en mars. (FRANCE 2 / AFP)

AFFAIRE MERAH – L'un attaque, l'autre défend. Abdelghani Merah, le frère aîné du tueur Mohamed Merah, dresse un portait à charge de sa famille dans Merah, mon frère ce terroriste, un livre co-écrit avec le journaliste Mohamed Sifaoui à paraître mercredi 14 novembre. Il dresse un portrait terrible de sa famille, pointant une éducation défaillante, la violence et l'antisémitisme. Il accuse aussi son autre frère Abdelkader d'avoir tenu un rôle important dans la dérive islamiste du tueur de Toulouse. 

La sortie de l'ouvrage est précédée, dimanche 11 novembre, d'un reportage en caméra cachée, diffusé sur M6. On y suit Abdelghani Merah, l'auteur du livre, qui rencontre sa sœur Souad, fichée comme membre de la mouvance salafiste par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

La jeune femme y apparaît voilée, discutant à deux reprises avec son frère aîné Abdelghani, après les sept meurtres perpétrés par Mohamed Merah. Souad, qui dit pourtant soupçonner qu'on l'enregistre, répète à plusieurs reprises être "fière" des actes meurtriers de Mohamed Merah. "Je suis fière de mon frère, il a combattu jusqu'au bout (...) je pense du bien de Ben Laden, je l'ai dit aux flics, je peux te le dire à toi." Elle ne cache pas ses sentiments antisémites et conclut : "Les salafistes, ils agissent". "Moi et (Abdel)Kader, on soutient les salafistes, Mohammed a sauté le pas. Je suis fière, fière, fière", crie-t-elle.