Affaire Merah : le comportement polémique de la mère des frères Merah

Le ton est monté d'un cran au palais de justice de Paris mercredi 18 octobre après le passage à la barre de la mère d'Abdelkader et de Mohamed Merah. Son témoignage a provoqué la colère des parties civiles.

France 2

"Abdelkader est innocent. Je ne le défends pas parce que c'est mon fils, a déclaré la mère d'Abdelkader Merah à la barre. Il n'a rien à voir avec ce qui s'est passé. Mohamed, oui". Pendant près de quatre heures ce mercredi, Zoulikha Aziri, vêtue d'une djellaba beige et d'un foulard moutarde, a cherché à exonérer son fils présent dans le box des accusés. Elle a dépeint un homme sans problème, peu engagé religieusement, niant aussi ses actes de violences évoqués pourtant par d'autres personnes de la famille.

"On ne témoigne pas contre son fils"

Un portrait qui n'a pas convaincu Samuel Sandler, qui a perdu son fils et deux petits-fils à Toulouse. L'audition s'est déroulée dans un climat de tension extrême. Me Dupond-Moretti, l'avocat d'Abdelkader Merah, le concède. Il est vrai qu'à la barre, la mère de l'accusé a menti sur plusieurs points. "Il est vrai, a-t-il affirmé, qu'on ne témoigne pas contre son fils".

Le JT
Les autres sujets du JT
Zoulikha Aziri, mère de la fratrie Merah arrive au Palais de justice de Paris, le 18 octobre 2017
Zoulikha Aziri, mère de la fratrie Merah arrive au Palais de justice de Paris, le 18 octobre 2017 (JACQUES DEMARTHON / AFP)