Abdelkader Merah acquitté pour complicité d'assassinat

Le verdict a été rendu au procès du frère de Mohammed Merah. L'homme a été condamné à 20 ans de réclusion pour association de malfaiteurs. En revanche, il échappe à la perpétuité et aux accusations de complicité d'assassinat.

Voir la vidéo

Après dix heures de délibéré, la Cour d'assises rend son verdict : 20 ans de réclusion criminelle pour Abdelkader Merah pour association de malfaiteurs en lien avec une organisation terroriste. Les familles des victimes sont amères, déçues, à l'image de Latifa Ibn Ziaten, mère d'un soldat assassiné par Mohamed Merah.

Pour leurs avocats en revanche, justice a été rendue même si la Cour n'a pas retenu la complicité d'assassinat. "C’est un verdict de condamnation après un procès que nous attendions. Que ce procès ait été tenu est une première victoire, qu'il aboutisse à une condamnation était essentiel".

La défense se félicite

Hué par la foule, Eric Dupond-Moretti, l'avocat de la défense qui avait demandé l'acquittement garde son calme. "La Cour d'assises a rappelé que même dans les affaires de terrorisme les plus graves, la preuve et la règle de droit n'étaient pas reléguées au rang d'accessoire", a-t-il déclaré.

A la fin de sa plaidoirie, il avait demandé un acte courageux à la Cour : faute de preuves, il semble qu'il ait été entendu. La Cour s'en est tenue au droit, le parquet a dix jours pour faire appel de ce verdict.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelkader Merah lors de son procès devant la cour d\'assises spéciale de Paris, le 13 octobre 2017.
Abdelkader Merah lors de son procès devant la cour d'assises spéciale de Paris, le 13 octobre 2017. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)