Cet article date de plus de dix ans.

Benjamin Brafman, l'avocat de DSK, a déclaré que le classement de l'affaire était "la victoire de la vérité"

"Le procureur admet lui-même qu"il n"a rien pour poursuivre mon client", dit-il dans un entretien au Parisien"Ce n"est pas la victoire d"un homme riche qui a pu se payer des bons avocats contre une jeune femme pauvre. C"est la victoire de la vérité", ajoute-t-il.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Benjamin Brafman ne conseille pas à DSK de raconter ce qui s'est passé dans la chambre. (AFP)
"Le procureur admet lui-même qu"il n"a rien pour poursuivre mon client", dit-il dans un entretien au Parisien

"Ce n"est pas la victoire d"un homme riche qui a pu se payer des bons avocats contre une jeune femme pauvre. C"est la victoire de la vérité", ajoute-t-il.

Il confie qu'il pensait "que nous irions jusqu'à un procès". Mais "J"ai toujours su que nous allions gagner, car Dominique Strauss-Kahn est innocent", affirme-t-il.

Quant à la parole de la plaignante, l'avocat new yorkais indique qu'il a"d'autres preuves montrant que cette femme n'est pas crédible".

Benjamin Brafman confirme la relation sexuelle entre Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn : "Nous avons toujours dit qu"il n"y avait pas eu de violence. Que la relation n"était pas forcée, mais consentie". Toutefois, "je ne conseillerais pas à DSK de raconter ce qui s"est passé dans la chambre", remarque-t-il.

Interrogé sur la possibilité d'un complot, l'avocat dit qu'il n'"est pas le genre de personne à adhérer aux théories conspirationnistes, mais dans cette affaire certains faits restent à éclaircir". "Nous nous posons des questions, notamment sur un plan internationnal", ajoute-il.

Concernant la plainte au civil, Benjamin Brafman se veut confiant : "elle va s'effondrer comme la procédure pénale. Si la parole de cette femme n'a pas été jugée crédible une fois, elle ne le sera pas une seconde fois". : Nafissatou Diallo "n'a pas subi de préjudice. Il est innocent", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers DSK

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.