Réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a été arrêté

La police britannique l'annonce dans un communiqué jeudi. 

Julian Assange, le 11 avril 2019 à Londres (Royaume-uni). 
Julian Assange, le 11 avril 2019 à Londres (Royaume-uni).  (HANNAH MCKAY / REUTERS)

Réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a été arrêté dans la capitale britannique, annonce la police dans un communiqué jeudi 11 avril. Les autorités affirment avoir été autorisées à pénétrer dans l'ambassade, après que le gouvernement équatorien a retiré l'asile à Julian Assange. Il va être présenté à un magistrat "dès que possible", précise la police.

L'Equateur "a mis fin illégalement" à l'asile politique accordé à Julian Assange et l'ambasadeur a "invité" la police britannique dans l'enceinte diplomatique pour l'arrêter, a accusé en réponse le site d'information WikiLeaks dans des tweets.

Agé de 47 ans aujourd'hui, Julian Assange s'était réfugié à l'ambassade d'Equateur pour ne pas avoir à être envoyé en Suède où il était accusé de viol. L'affaire en question a été classée, mais un mandat d'arrêt britannique était toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle.

L'expert en informatique dénonce un plan des Etats-Unis visant à le juger et à le faire condamner à mort pour la publication de milliers de documents secrets sur le site WikiLeaks.