Cet article date de plus de six ans.

Procès du Carlton : Dominique Strauss-Kahn blanchi des faits de proxénétisme

Le procureur de Lille avait requis sa "relaxe pure et simple".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn quitte son domicile parisien pour se rendre à Lille (Nord), jeudi 12 juin 2015.  (GONZALO FUENTES / REUTERS )

Relaxé. L'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn a été blanchi par le tribunal correctionnel de Lille, vendredi 12 juin. Il était poursuivi pour proxénétisme aggravé dans l'affaire dite du Carlton de Lille (Nord).

En février, à l'issue de trois semaines de procès, le procureur de Lille avait requis sa "relaxe pure et simple". Faute de preuves suffisantes, plusieurs parties civiles avaient de leur côté renoncé à réclamer des dommages et intérêts.

Il a toujours nié avoir été au courant qu'il s'agissait de prostituées

Mis en examen en mars 2012, il était soupçonné d'avoir été le "pivot central" de rencontres avec des prostituées entre 2008 et 2011 à Lille, à Paris, à Bruxelles et à Washington. L'ancien patron du FMI a toujours nié avoir été à l'origine des "parties fines", martelant n'avoir jamais soupçonné la qualité des participantes. 

Après un appel et un pourvoi en cassation, il a finalement été renvoyé en correctionnelle en juillet 2013, avec 13 autres personnes impliquées dans cette affaire qui a démarré autour de suspicions de proxénétisme dans plusieurs établissements lillois, dont l'hôtel Carlton. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès du Carlton

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.