Cet article date de plus de sept ans.

Affaire du Carlton : le parquet requiert un non-lieu pour DSK

Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen le 26 mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" dans cette affaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ex-directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, le 8 juin 2013 au tournoi de tennis Roland-Garros, à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)

"Il n'existe pas de charges suffisantes." Le parquet de Lille (Nord) a requis un non-lieu en faveur de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton, a annoncé mardi 11 juin le procureur de la République de Lille. Il confirme ainsi l'information donnée par le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France le 6 juin. L'ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) a été mis en examen le 26 mars 2012 pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" dans cette affaire.

Pendant l'instruction, les enquêteurs ont cherché à déterminer si l'ancien ministre socialiste savait que les femmes rencontrées en Belgique, à Paris et à Washington lors de parties fines étaient des prostituées. Ils ont aussi cherché à savoir s'il a pu être l'un des organisateurs des rendez-vous, ce qu'il a toujours démenti.

Ce réquisitoire exonère DSK de toute responsabilité pénale dans ce dossier où treize autres personnes sont mises en examen. Les magistrats instructeurs sont désormais libres de suivre ou non ce réquisitoire du parquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.