Affaire Balkany : le cabinet d'avocats de Sarkozy perquisitionné en mai

Cette perquisition s'est tenue le jour du placement en garde à vue d'Isabelle Balkany, épouse du maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

L\'ancien président français Nicolas Sarkozy, le 28 février 2014, à Berlin (Allemagne).
L'ancien président français Nicolas Sarkozy, le 28 février 2014, à Berlin (Allemagne). (CLEMENS BILAN / AFP)

Une perquisition a été menée le 21 mai dans le cabinet d'avocats dont Nicolas Sarkozy est l'un des associés, dans l'enquête visant Patrick Balkany et son épouse pour blanchiment de fraude fiscale, selon une source judiciaire. Cette perquisition s'est tenue le jour du placement en garde à vue d'Isabelle Balkany, épouse du maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), et d'un proche du couple, Jean-Pierre Aubry, précise la chaîne M6, qui a révélé l'information. 

Soupçonnés d'avoir dissimulé des avoirs au fisc

Isabelle Balkany et Jean-Pierre Aubry ont été mis en examen le 22 mai pour blanchiment de fraude fiscale. Une information judiciaire a été ouverte en décembre 2013 par le parquet de Paris et reprise par le parquet national financier. Elle est suivie par les juges Renaud Van Ruymbeke et Patricia SimonLes magistrats cherchent à savoir si l'élu UMP de Levallois-Perret et son épouse ont dissimulé une partie de leurs avoirs au fisc, notamment des biens à l'étranger.