Affaire Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser a avoué le meurtre de la jeune étudiante

Le principal suspect dans la disparition de l'étudiante Sophie Le Tan à Strasbourg en 2018, Jean-Marc Reiser, a finalement avoué l'avoir tuée. Il clamait jusqu'ici son innocence. 

France 2

Jean-Marc Reiser a avoué avoir tué l'étudiante Sophie Le Tan, disparue en 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin), alors que d'innombrables preuves l'accusaient. "De très nombreuses preuves recueillies par les enquêteurs, à commencer par le sang de Sophie Le Tan retrouvé dans l'appartement de Jean-Marc Reiser. Le suspect avait pourtant jusque-là toujours nié son implication dans la mort de la jeune étudiante", rapporte la journaliste Caroline Arnold en direct de Strasbourg, mardi 19 janvier.

Le suspect a démembré le corps de Sophie Le Tan

Sophie Le Tan avait disparu après être partie visiter un appartement. Jean-Marc Reiser avait alors reconnu l'avoir croisée ce jour-là. "L'instruction était terminée depuis décembre, on attendait la date du procès, et puis finalement, c'est Jean-Marc Reiser lui-même qui a demandé à être à nouveau entendu pour avouer cette fois avoir tué la jeune fille, mais sans en avoir l'intention, a-t-il précisé selon son avocat. Il a également reconnu avoir démembré le corps de Sophie Le Tan avant de le cacher dans la forêt", ajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Affaire Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser a avoué le meurtre de la jeune étudiante
Affaire Sophie Le Tan : Jean-Marc Reiser a avoué le meurtre de la jeune étudiante (FREDERICK FLORIN / AFP)