Affaire Nadège Desnoix : un nouveau suspect 27 ans après

Publié
Affaire Nadège Desnoix : un nouveau suspect 27 ans après
Article rédigé par
N.Perez, C.Weill-Raynal, E.Pelletier, N.Salem, A.Derhille - France 2
France Télévisions

Presque trente ans après les faits, une nouvelle piste surgit dans l'affaire Nadège Desnoix. En 1994, la lycéenne de dix-sept ans avait été retrouvée assassinée sur un sentier de l'Aisne. Un homme dont l'ADN correspond à celui qui avait été prélevé sur la scène de crime de l'époque a été interpellé.

À Coulongue-Cohan (Aisne), cela fait vingt-sept ans que le flou persiste autour de la disparition de Nadège Desnoix, une lycéenne de dix-sept ans, retrouvée morte sur un sentier de Château-Thierry. Dans la petite commune, tout le monde se souvient de l'adolescente. Le 24 mai 1994, le corps de Nadège Desnoix est retrouvé par un promeneur dans un bosquet, le long d'un sentier. La jeune fille avait disparu la veille et son absence avait été remarquée par ses camarades de classe. 

Un ADN concordant avec celui retrouvé sur la scène de crime

Depuis le début de l'enquête, la police peine à trouver une piste, si bien qu'en 2005, la famille de Nadège Desnoix supplie les autorités de ne pas clore le dossier. Une piste impliquant Michel Fourniret sera tout d'abord envisagée, avant d'être abandonnée, faute de preuves. Il faut attendre la fin de ce mois de novembre 2021 pour que la science parle, et que les enquêteurs parviennent enfin à mettre un nom sur l'ADN prélevé sur la scène de crime. Il s'agit d'un homme récemment interpellé pour violences conjugales. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.