Meurtre du petit Gregory : Murielle Bolle campe sur ses positions

Murielle Bolle a été entendue par un juge d'instruction ce vendredi 4 août.  La journaliste de France 3 Nathalie Perez fait le point sur les investigations.

FRANCE 3

Au terme de cette journée du 4 août, Murielle Bolle a été remise en liberté sous contrôle judiciaire. "Libre, Murielle Bolle reste mise en examen pour enlèvement suivi de mort. Des charges particulièrement graves. Aujourd’hui plus que jamais, les enquêteurs ont acquis la conviction qu'elle était bien présente sur les lieux, le jour de l'assassinat du petit Gregory. Ils sont également convaincus que Murielle Bolle avait subi des pressions familiales pour retirer sa déposition, déposition dans laquelle elle accusait Bernard Laroche", explique Nathalie Perez.

L'enquête patine

"Dans les semaines qui viennent il y aura de nouvelles investigations pour tenter de trouver des preuves. Murielle Bolle sera de nouveau entendue par le juge d'instruction, pour tenter de la faire parler. Ce matin encore, elle campait pourtant sur ses positions en affirmant qu'elle avait menti, il y a 32 ans, en jurant que Bernard Laroche était innocent. Vous l'avez compris : l'enquête se poursuit mais elle a bien du mal à progresser", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marie-Ange Laroche (à droite), et sa sœur Murielle Bolle (à gauche), le 30 juin 1986 au tribunal de Dijon (Côte-d\'Or).
Marie-Ange Laroche (à droite), et sa sœur Murielle Bolle (à gauche), le 30 juin 1986 au tribunal de Dijon (Côte-d'Or). (ERIC FEFERBERG / AFP)