Le Mans : les obsèques du juge Lambert

Les obsèques de Jean-Michel Lambert étaient célébrées ce jeudi matin à la cathédrale du Mans (Sarthe). Il y a plus de 30 ans, l'ancien magistrat était le juge d’instruction de l’affaire du meurtre du petit Grégory. Il a mis fin à ses jours la semaine dernière en expliquant dans une lettre qu’il n’avait plus la force de se battre.

FRANCE 3

Une famille brisée par le drame. L’épouse du juge Lambert et ses deux enfants sont arrivés ce jeudi matin dans la discrétion à la cathédrale du Mans (Sarthe) où ont été célébrées les obsèques de l’ancien magistrat. De nombreuses personnes assistaient à la cérémonie. Parmi elles, des proches, mais aussi des anonymes qui avaient tenu à lui rendre un dernier hommage. "C’est quelqu’un que je croisais, avec qui je discutais. Je pense que c’était un honnête homme. Je tenais à être là", confie un anonyme.

Très affecté par les commentaires de la presse

Avant de se suicider, le juge Lambert a rédigé plusieurs lettres pour expliquer son geste, et envoyé l’une d’entre-elles à l’Est Républicain qui en a révélé la teneur. "J’ai décidé de me donner la mort, car je sais que je n’aurai plus la force désormais de me battre […] La machine à broyer s’est mise en marche pour détruire, ou abîmer la vie de plusieurs innocents", écrit-il. Selon son entourage, le juge d’instruction à la retraite avait été très affecté par les derniers rebondissements de l’affaire Grégory et certains commentaires de la presse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les obsèques du juge Jean-Michel Lambert à la cathédrale du Mans, le 20 juillet 2017. 
Les obsèques du juge Jean-Michel Lambert à la cathédrale du Mans, le 20 juillet 2017.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)