Affaire Gregory : sur la piste du corbeau

Les enquêteurs poursuivent leur enquête après un rebondissement dans l'affaire du petit Gregory, noyé il y a plus de 30 ans dans les Vosges.

France 2

Sur le plateau de France 2 ce jeudi 15 juin, Dominique Verdeilhan affirme que la nouvelle piste dans l'affaire Gregory avait déjà été abordée. Pour appuyer ses propos, il présente "un élément essentiel du dossier" datant du février 1993 : un document qui a innocenté Christine Villemin, la mère de Gregory.  À la fin de celui-ci, "les magistrats évoquent les soupçons qui pèsent sur le couple qui est actuellement en garde à vue [grand-oncle et grand-tante du garçonnet, NDLR]", explique Dominique Verdeilhan. À l'époque, la justice n'avait pas eu la possibilité d'aller plus loin dans ces investigations et prouver que c'est l'oncle qui fut le corbeau.

La réponse est dans la famille

Un temps perdu que les enquêteurs essayent de rattraper aujourd'hui en se basant sur un logiciel, l'Anacrim. Ce dernier met en évidence les contradictions des dépositions et des emplois du temps des protagonistes. Il s'agirait de la dernière chance de voir cette énigme résolue car "pour l'heure, la science n'a pas aidé à résoudre" cette affaire, indique Dominique Verdeilhan."Les gardes à vue se focalisent sur le corbeau et les complices de l'assassin, mais depuis 32 ans, on a compris que la réponse était dans la famille", conclut-il.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'archive non datée de Grégory Villemin.
Photo d'archive non datée de Grégory Villemin. (SIPA)