Affaire Grégory : le village de Lépanges-sur-Vologne veut tourner la page

Au lendemain de l'annulation des dernières mises en examen dans l'affaire Grégory, les habitants de Lépanges-sur-Vologne (Vosges) se désespèrent de pouvoir un jour tourner la page. Cela fait plus de 33 ans qu'ils vivent avec cette histoire. 

Voir la vidéo
France 2

Lépanges-sur-Vologne (Vosges) est un village encore traumatisé par l'affaire Grégory. Les 900 habitants attendent un dénouement, 33 ans après la mort de l'enfant. L'annulation mercredi 16 mai des mises en examen de Murielle Bolle et des époux Jacob ne leur permet plus d'espérer grand-chose. "Cette procédure qu'il y a eu tout cet été, c'est vraiment un coup d'épée dans l'eau", déplore une habitante. "Le village en a marre, il en a ras-le-bol de cette histoire", confie un habitant avec gravité.

Connaître un jour la vérité

Tout le village souhaite tourner la page de cette affaire. Après plus de 30 ans d'enquête et d'interrogations, rares sont les habitants à accepter de s'exprimer. Aujourd'hui, c'est toute la vallée de la Vologne qui cherche à oublier ce passé douloureux et voit s'éloigner l'espoir de connaître un jour la vérité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée de Grégory Villemin, retrouvé mort en octobre 1984.
Photo non datée de Grégory Villemin, retrouvé mort en octobre 1984. (AFP)