Violences urbaines : des couvre-feux dans de nombreuses villes partout en France

Selon les communes, ces restrictions concernent soit l'ensemble des habitants, soit seulement les mineurs.
Article rédigé par franceinfo - Avec France Bleu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Lors d'affrontements entre jeunes et la police à Roubaix, le 30 juin 2023. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

De nombreuses villes ont instauré des couvre-feux partout en France après les cinq nuits de violences urbaines qui ont suivi la mort de Nahel à Nanterre. Ces restrictions concernent soit l'ensemble des habitants, soit seulement les mineurs. Certaines villes les ont prolongées pour plusieurs nuits notamment à Darnétal, près de Rouen, où le couvre-feu a été instauré jusqu'à la fin du mois de juillet.

Île-de-France

Dans les Hauts-de-Seine, huit villes ont mis en place des couvre-feux, indique France Bleu Paris. À Clamart, Meudon et Villeneuve-la-Garenne, le couvre-feu prend fin lundi matin. À Asnières-sur-Seine, Boulogne-Billancourt (pour les mineurs non accompagnés), Colombes et Levallois-Perret, le couvre-feu s'étend jusqu'à mardi matin. Les restrictions courent jusqu'à mercredi matin à Châtillon-sur-Seine, pour les mineurs non accompagnés.

En Seine-Saint-Denis, quatre villes gardent leur couvre-feu. Couvre-feu pour les mineurs de 22 heures à 5 heures à Clichy-Sous-Bois jusqu'à nouvel ordre. À Neuilly-sur-Marne et Aulnay-sous-Bois, le couvre-feu prend fin lundi matin pour toute la population. Les restrictions de déplacements nocturnes vont jusqu'à mardi matin à Rosny-sous-Bois.

Dans le Val-de-Marne, Bry-sur-Marne a instauré un couvre-feu jusqu'à nouvel ordre pour tous ses habitants, de 23 heures à 6 heures. À L'Haÿ-les-Roses, couvre-feu de 23 heures à 5 heures pour les piétons jusqu'à lundi matin.

En Essonne, les couvre-feux de Chilly-Mazarin, Dourdan et Brétigny-sur-Orge prennent fin lundi matin. En Seine-et-Marne, couvre-feux à La Ferté-sous-Jouarre, Saint-Fargeau-Ponthierry et Savigny-le-Temple, jusqu'à lundi matin. Couvre-feu jusqu'à nouvel ordre à Nemours. Dans le Val-d'Oise, Pontoise a instauré un couvre-feu pour les mineurs non accompagnés de 22 heures à 6 heures. À Taverny, le couvre-feu pour les mineurs prend fin lundi matin.

Auvergne-Rhône-Alpes

En Haute-Savoie, la ville de Rumilly a instauré un couvre-feu pour les mineurs non accompagnés de 21 heures à 5 heures, à partir du samedi 1er juillet "pour une durée d'une semaine", précise la municipalité à France Bleu Pays de Savoie.

Dans la Loire, la mairie de Saint-Etienne reconduit son couvre-feu pour les mineurs non accompagnés, de 19 heures à 6 heures, jusqu'à lundi matin, rapporte France Bleu Saint-Etienne-Loire.

Bourgogne-Franche-Comté

En Saône-et-Loire, le couvre-feu pour les mineurs et les regroupements de personnes est maintenu seulement dans trois quartiers de Châlon-sur-Saône, de 22 heures à 6 heures, jusqu'au dimanche 9 juillet, rapporte France Bleu Bourgogne.

Centre-Val-de-Loir

En Indre-et-Loire, un couvre-feu pour les mineurs est mis en place dans toute l'agglomération de Tours et à Amboise jusqu'à ce lundi, rapporte France Bleu Tourraine.

Grand-Est

Dans le Haut-Rhin, trois communes conservent leurs couvre-feux pour les mineurs non accompagnés de 21 heures à 5 heures, Saint-Louis et Illzach jusqu'à mardi et Colmar jusqu'à jeudi, indique France Bleu Alsace.

Hauts-de-France

Dans le Nord, jusqu'à lundi matin, couvre-feux pour tout le monde à Tourcoing et Marcq-en-Barœul, seulement pour les mineurs à Roubaix et pour les adolescents de moins de 16 ans à Croix, rapporte France Bleu Nord. À Wattrelos, le couvre-feu est pour tout le monde, de 22 heures à 5 heures.

Dans le Pas-de-Calais, à Béthune, le couvre-feu pour les mineurs de 22 heures à 6 heures du matin prend fin lundi matin, indique France Bleu Nord.

Normandie

En Seine-Maritime, à Darnétal, la municipalité annonce ce dimanche instaurer un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans jusqu'au 31 juillet prochain, rapporte France Bleu Normandie (Seine-Maritime-Eure).

Nouvelle-Aquitaine

En Gironde, couvre-feux maintenus jusqu'à ce lundi dans les communes de la rive droite de Bordeaux : Floirac, Cenon, Lormont, Bassens et Ambarès-et-Lagrave, explique France Bleu Gironde.

En Charente, Angoulême et Soyaux prolongent leurs couvre-feux pour les mineurs, entre 22 heures et 6 heures, jusqu'à lundi, précise France Bleu La Rochelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.