Adolescent tué à Nanterre : le policier a été placé en détention provisoire

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Deux jours après avoir tué un adolescent qui avait refusé d’obtempérer lors d’un contrôle routier, le policier en question a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé.
Adolescent tué à Nanterre : le policier a été placé en détention provisoire Deux jours après avoir tué un adolescent qui avait refusé d’obtempérer lors d’un contrôle routier, le policier en question a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé. (France 3)
Article rédigé par France 3 - T. Cuny, N. Perez, C. Weill-raynal, L. Houeix, @RevelateursFTV, F. Fontaine
France Télévisions
France 3
Deux jours après avoir tué un adolescent qui avait refusé d’obtempérer lors d’un contrôle routier, le policier en question a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé.

Face aux enquêteurs de l’IGPN, il a tenté d’expliquer son geste, jeudi 29 juin. Le policier de 34 ans, aguerri et bien noté, auteur du tir mortel, a été présenté à un juge d’instruction dans la matinée. Il est mis en examen pour homicide volontaire et placé en détention provisoire, dans la prison de la Santé.

Une deuxième enquête ouverte

Une autre enquête est ouverte, cette fois en faux pour écriture. En effet, dans ses premières déclarations sur procès-verbal, le fonctionnaire avait affirmé avoir tiré lorsque le véhicule fonçait sur lui, une situation de légitime défense. Toutefois, les images circulant sur les réseaux sociaux ont depuis mis à mal sa version. Il pourrait donc, là aussi, être mis en examen. Ce soir, son avocat affirme que son client a bien agi en état de légitime défense. Le premier passager a été entendu par les enquêteurs. Le deuxième est activement recherché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.