Cet article date de plus de huit ans.

Tours : après avoir enlevé son ex-épouse, un homme se suicide en fonçant sur le tram

L'homme était récemment sorti de prison. Son ex-femme, qu'il avait kidnappée, était parvenue à s'échapper deux heures avant l'accident.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes à Tours (Indre-et-Loire), où un homme a foncé avec sa voiture sur un tram pour se suicider, le 11 avril 2014. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Un repris de justice récemment sorti de prison s'est suicidé spectaculairement, vendredi 11 février, à Tours (Indre-et-Loire). Il a foncé sur le tramway en plein centre-ville, après avoir enlevé son ex-épouse, qui était parvenue à s'échapper deux heures plus tôt, a annoncé le procureur de la République à Tours. L'homme était un ancien médecin de Chambray-lès-Tours, âgé de 58 ans, précise La Nouvelle République.

"Ce n'est ni un accident, ni un attentat, mais l'épilogue d'une affaire de droit commun. Le conducteur était sorti de prison le 20 mars après avoir intégralement purgé une peine de sept ans de prison qui lui avait été infligée pour agression sexuelle par concubin, menaces de mort, violences sur mineur par ascendant", a précisé le procureur. La peine de prison avait été assortie d'un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans, "mais rien ne laissait prévoir une telle issue", a-t-il ajouté.

Son ex-épouse, séquestrée, est légèrement blessée

L'homme a foncé délibérément, vers midi, sur une rame du tramway à proximité de la place Jean-Jaurès, à deux pas de l'hôtel de ville de Tours et du palais de justice. La rame redémarrait lorsque le véhicule est venu la percuter à grande vitesse, la faisant dérailler, a indiqué un porte-parole de la société Keolis, l'exploitant des transports en commun de l'agglomération de Tours. Un jerrycan d'essence se trouvait dans l'habitacle et le véhicule s'est embrasé.

Jeudi soir, l'homme a attendu son ex-épouse, également médecin, âgée de 53 ans, à la sortie de son travail à Chambray-lès-Tours et "l'a embarquée de force dans son véhicule avant de l'emmener en forêt". La femme séquestrée dans la voiture a pu s'échapper vendredi en milieu de matinée et demander du secours. Légèrement blessée et choquée, elle a été prise en charge et hospitalisée.

Le conducteur de la rame de tramway et quatre passagers, sous le choc, ont été hospitalisés pour des soins psychologiques, ainsi qu'un passant incommodé par les fumées de l'incendie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.