Cet article date de plus de cinq ans.

Le sénateur François Patriat n'a finalement "rien de grave" selon son frère

Une collision violente en Côte-d'Or samedi soir a provoqué la mort d'une personne. Le sénateur François Patriat, lui, n'a rien de grave, selon son frère, le professeur de sciences politiques Claude Patriat, qui parle de lui comme d'un "miraculé".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le sénateur François Patriat, ancien ministre et ancien président du Conseil régional de Bourgogne. (JEFF PACHOUD / AFP)

Le sénateur PS de Côte-d'Or, l'ancien ministre François Patriat, a été blessé dans un accident de la route samedi soir sur l'A38, qui a fait un mort et deux blessés, dont un grave, rapporte France Bleu Bourgogne, qui a pu joindre le frère de François Patriat dimanche matin.

L'ancien président du Conseil régional de Bourgogne a été blessé cette nuit dans un accident de la route. Il s'est retrouvé face à un véhicule qui circulait à contre-sens sur l'autoroute A38. Le conducteur s'est tué dans la collision. La personne qui l'accompagnait, elle, est gravement blessée.

L'accident s'est produit vers 22h30, à hauteur de Sainte-Marie-sur-Ouche (Côte-d'Or), dans le sens Dijon / Pouilly-en-Auxois.

"Il est un peu comme miraculé!", dit avec soulagement son frère, le politologue Claude Patriat, selon qui François Patriat "n'a rien de grave de touché."

"Il est sonné mais se remet au calme, tout doucement. Il n'y aucune raison de s'inquiéter, ajoute le frère de François Patriat. S'il n'avait pas eu un 4x4 et sa ceinture, il serait mort. Il en a conscience, c'est la chose qui le frappe là."
Selon les pompiers, François Patriat n'a jamais perdu conscience.

François Patriat "n'a rien de grave" (son frère, Claude Patriat)
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.