De nouvelles révélations sur Andreas Lubitz confirment la thèse du suicide

Le copilote de l'Airbus avait effectué des recherches sur les moyens de se suicider, quelques jours avant le drame.

FRANCE 2

Les révélations autour du copilote de l'A320 n'en finissent pas de tomber. Plus d'une semaine après le crash de l'avion, la tablette électronique d'Andreas Lubitz révèle qu'il avait effectué des recherches sur les manières de se suicider, entre le 16 et le 23 mars. "L'utilisateur s'est renseigné sur des traitements médicaux ainsi que sur les différents moyens de se suicider", rapporte Christoph Kumpa, procureur de Düsseldorf, face aux caméras de France 2.

Il s'était renseigné sur la fermeture des portes du cockpit

Mais ce n'est pas tout. Selon les enquêteurs allemands, l'homme avait également cherché des informations sur les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité.
Ces nouvelles révélations accréditent la thèse selon laquelle Andreas Lubitz a volontairement précipité l'avion pour se suicider. La piste d'une pulsion suicidaire survenue en plein vol semble s'écarter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009, lors du marathon d\'Hambourg (Allemagne).
Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009, lors du marathon d'Hambourg (Allemagne). (REUTERS)