Cet article date de plus de sept ans.

Crash de l'A320 : 150 personnes à bord, aucun survivant

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La France, l'Allemagne et l'Espagne sont sous le choc après le crash dans les Alpes d'un l'Airbus A320 de la compagnie aérienne Germanwings.

Des milliers de débris éparpillés, c'est tout ce qu'il reste de l'Airbus A320 qu'il s'est écrasé mardi 24 mars au matin, sur le pan du massif de l'Estop, dans les Alpes-de-Haute-Provence. L'avion appartenait à la compagnie lowcost Germanwings. Peu avant 10 heures ce mardi matin, il a décollé de Barcelone, direction Düsserdorf en Allemagne. A son bord 144 passagers et 6 membres d'équipage.

Aucun survivant

Après une trentaine de minutes de vol, "l'avion est resté une minute à son altitude de croisière, puis il a entamé une descente", a indiqué Thomas Winkelmann, directeur de Germanwings. "Cette descente a duré huit minutes, le contact de l'avion a été perdu par le contrôle aérien français alors que l'avion était à une altitude de 1800 mètres. Aucun appel de détresse n'a été lancé par les pilotes", a-t-il expliqué. Quelques instants plus tard, l'avion heurte la montagne à plus de 700 km/h. Aucun des 150 passagers n'a pu survivre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.