Boeing 737 Max 8 : les boîtes noires analysées en France

La France aura un rôle important dans l'enquête sur l'accident du Boeing 737 au-dessus de l'Éthiopie. Les boîtes noires ont été envoyées au Bureau d'Enquêtes et Analyses (BEA). 

Voir la vidéo

L'Éthiopie s'est tournée vers l'Europe et c'est le Bureau d'Enquêtes et Analyse qui été choisi. "Les experts français ont été choisis parce qu'ils ont les compétences et les moyens technologiques de procéder à la première opération importante : l'extraction des données des boites noires. La boite noire des paramètres du vol est abîmée par le crash, mais les données sont préservées. On ne connait pas l'état de la boite qui contient les conversations des pilotes", explique la journaliste Sophie Neumayer en direct du Bourget (Seine-Saint-Denis).

Les boîtes noires ouvertes vendredi 15 mars

Les deux boites noires devront être ouvertes au BEA vendredi 15 mars dans la journée. La seconde étape sera l'analyse des données, on ne sait pas encore si elle sera confiée aux experts français. Mais ce sera elle qui déterminera les raisons précises du crash de ce vol

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site du crash d\'un avion de la compagnie Ethiopia Airlines, à l\'est d\'Addis-Abeba (Ethiopie), le 10 mars 2019. 
Le site du crash d'un avion de la compagnie Ethiopia Airlines, à l'est d'Addis-Abeba (Ethiopie), le 10 mars 2019.  (MICHAEL TEWELDE / AFP)