Millas : huit mois après l'accident, la D612 rouverte à la circulation

L'interdiction de circulation était dénoncée par les élus, les professionnels et les habitants du secteur. Dans les faits, de nombreux véhicules ne respectaient pas les barrières mises en place.

Le lieu de l\'accident de Millas aura été fermé à la circulation pendant huit mois.
Le lieu de l'accident de Millas aura été fermé à la circulation pendant huit mois. (CLEMENTZ MICHEL / MAXPPP)

La D612 entre Millas et Thuir, dans les Pyrénées-Orientales, sera rouverte mercredi 22 août, huit mois après le drame, annonce mardi France Bleu Roussillon. C'est là qu'a eu lieu l'accident entre un bus scolaire et un TER qui a coûté la vie à six collégiens  le 14 décembre, 

La circulation y était interdite depuis l'accident mortel. Le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopin, et la présidente du Conseil départemental, Hermeline Malherbe, ont annoncé la réouverture de la D612 à partir de mercredi, 6 heures du matin.

Cette interdiction, qui durait depuis plus de huit mois, était dénoncée par les élus, les professionnels et les habitants du secteur. D'ailleurs, dans les faits, de nombreux véhicules ne respectaient pas les barrières mises en place.

La ligne SNCF Perpignan-Millas toujours fermée

La préfecture et le conseil départemental ont finalement reçu l'accord de la justice pour une réouverture sous conditions. Des aménagements ont été mis en place sur le passage à niveau n°25. Des barrières de béton ont été installées le long de la route et la barrière de sécurité a été bloquée en position haute.

Huit mois après le drame de Millas, des bus scolaires pourront donc à nouveau emprunter le passage à niveau. "La décision sera laissée aux transporteurs" souligne Hermeline Malherbe.

Mais si la circulation revient donc à la normale sur la D612, la réouverture de la ligne SNCF Perpignan-Millas n'est pas encore à l'ordre du jour. La justice bloque encore la circulation des trains pour les besoins de l'enquête.