Accident de Millas : au procès, des chiens pour apaiser les victimes et la conductrice

Publié Mis à jour
Accident de Millas : au procès, des chiens pour apaiser les victimes et la conductrice
France 2
Article rédigé par
C.Verove, P.Vaireaux, N.Perez, C.Guttin, N.Dahan, K.Sullivan, C.La Rocca, V.Castel - France 2
France Télévisions

Deux chiens assistent au procès de l'accident de Millas, qui se tient à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, depuis lundi 19 septembre. Ils sont là pour réconforter les victimes et la conductrice mise en cause dans la collision mortelle entre un car scolaire et un TER.

Dans la salle d'audience du procès de l'accident de Millas (Pyrénées-Orientales), qui se tient à Marseille (Bouches-du-Rhône) depuis lundi 19 septembre, deux chiens sont présents pour épauler les victimes et la conductrice mise en cause dans la collision mortelle entre un car scolaire et un TER. Rancho, un labrador de deux ans, est aux côtés de la conductrice du car. De l'autre côté, sur le banc des victimes, Outchi, un Golden retriever.

Des chiens sélectionnés pour leur empathie

Le rôle de ces chiens d'assistance judiciaire est de réconforter et d'aider les participants à s'exprimer. "Le fait d'aller voir le chien et de le caresser, ça m'a libéré l'esprit, et ça m'a permis de penser à autre chose", explique Sylvain Sede, père d'une victime. Les deux chiens ont été sélectionnés pour leur empathie, puis formés pendant six mois. Le concept vient des Etats-Unis, où des chiens réconfortent les enfants pendant des audiences. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.