Accident à Millas : rentrée difficile pour les élèves

Les collégiens de Millas ont repris les cours ce lundi, quatre jours après l'accident de car qui a fait cinq morts parmi leurs camarades.

France 3

Jusqu'au pas de la porte du collège de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, ce père a accompagné sa fille en cette rentrée si difficile. Les bus du ramassage scolaire, eux, ont déjà repris leur indispensable tournée, mais pour beaucoup de collégiens qui ont assisté à l'accident, il est trop tôt pour les emprunter. Alors de nombreux parents ont accompagné eux-mêmes leur enfant jusqu'au collège.

Déviation pour éviter le passage à niveau

Sur le parvis ce matin, les collégiens se regroupent, les amis s'embrassent et se réconfortent. Dans l'établissement, des psychologues resteront à leur écoute toute la semaine. Certains élèves présents dans les bus revoient les scènes de l'accident, encore et encore. Ils vont devoir faire le deuil de leurs amis. "Moi j'ai très mal dormi, je revois les images de toute la scène, quand je regarde les infos je suis mal...", explique cette collégienne. Cette semaine, pour ne pas ajouter au traumatisme des élèves, le bus de Saint-Féliu évitera le passage à niveau où cinq des leurs ont perdu la vie jeudi dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de la collision mortelle, jeudi 14 décembre, entre un train express régional (TER) et un bus scolaire sur le passage à niveau de Millas, dans les Pyrénées-Orientales.
Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de la collision mortelle, jeudi 14 décembre, entre un train express régional (TER) et un bus scolaire sur le passage à niveau de Millas, dans les Pyrénées-Orientales. (PASCAL PAVANI / AFP)