Gironde : trois ans après, le traumatisme de l'accident de Puisseguin

Le 23 octobre 2015, la tragédie de Puisseguin (Gironde) faisait 43 morts et huit blessés. Un car qui transportait des personnes âgées était percuté par un poids-lourd sur une petite route. Trois ans après, l'instruction n'est toujours pas terminée.

France 2

Quelques notes de violon ont été jouées au matin du mardi 23 octobre pour que l'on n'oublie jamais les 43 victimes de Puisseguin (Gironde). Il y avait beaucoup d'émotion parmi les rescapés de l'accident, mais aussi un fort sentiment de culpabilité. Le traumatisme est encore intense pour un couple qui a échappé à la mort le 23 octobre 2015 sur une route près des vignes. Raymond Silvestrini a été défenestré, il témoigne : "Je ne suis pas un héros. Si j'avais été un héros, j'aurais sauvé une personne". Il y a trois ans, le 23 octobre 2015, un car de retraités était rentré en collision avec un poids lourd, à 7h30 du matin. 

Des zones d'ombre dans l'enquête

Les zones d'ombre de l'enquête augmentent aujourd'hui la douleur des familles. Ce triste anniversaire rappelle l'énorme perte dans certains villages : huit décès dans la commune de Camps-sur-l'Isle en Gironde. Les proches et familles de victimes attendent maintenant les résultats d'expertises judiciaires pour comprendre les véritables causes de la catastrophe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fleurs déposées sur le lieu de l\'accident de Puisseguin, en octobre 2016.
Des fleurs déposées sur le lieu de l'accident de Puisseguin, en octobre 2016. (GEORGES GOBET / AFP)