Cet article date de plus de neuf ans.

Accident de chasse dans l'Oise, un homme placé en garde à vue

Un chasseur de 76 ans a été placé en garde à vue après la mort d'un automobiliste dans l'Oise dimanche. Il roulait sur une départementale lorsqu'il a reçu une balle en pleine tête. Les enquêteurs privilégient l'hypothèse de l'accident de chasse dans des circonstances étranges.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Des circonstances invraisemblables.
Un automobiliste a été tué dimanche dans l'Oise alors qu'il roulait sur une
départementale non loin de la commune de Chamant, touché en pleine tête par une balle. 

Un chasseur de 76 ans a été
placé en garde à vue. Il faisait parti d'un groupe qui chassait le sanglier.
Lors d'une mise en situation, il a reconnu avoir tiré à deux reprises en
direction d'un animal quelques instants avant que le véhicule de la victime ne
quitte la route.

Des spécialistes de la
balistique se sont rendus sur place pour étudier les trajectoires des tirs. Car
ces trajectoires sont étonnantes, même si l'hypothèse de l'accident de chasse
est toujours privilégiée.

La balle aurait rebondi sur un sanglier

Selon Pierre de Boisguilbert, porte-parole de la Fédération
nationale des chasseurs. "L'homme qui a tiré est un chasseur confirmé. Il
a touché un sanglier à la tête du haut d'un mirador le dos à la route, à plus
de 150 mètres de distance et la balle aurait
ricoché... ça parait invraisemblable".

Invraisemblable donc, mais plausible. Et
l'hypothèse d'un ricochet sur un sanglier n'est "ni exclue, ni
établie"
selon le procureur de Senlis Hervé Têtier. Par ailleurs, les enquêteurs cherchent à
savoir su toutes les règles de sécurité ont été respectées. Si l'hypothèse de
l'accident de chasse était confirmée, le chef d'homicide involontaire serait
retenu. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.