Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo En campagne à la campagne pour devenir député La République en marche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Complément d'enquête. En campagne à la campagne pour devenir député La République en marche
COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

"Le matin, on travaille à l'exploitation, et après, on part en campagne. Même si on est dans la campagne déjà." Dans "Complément d'enquête", la double vie d'un éleveur creusois en passe d'être élu député. Extrait.

Entre ses 130 limousines (la race bovine élevée en Creuse), sa vie était toute tracée. Eleveur, comme son père et son grand-père. Mais à 40 ans, Jean-Baptiste Moreau a la "révélation". Il emprunte 30 000 euros et se lance en politique. Tout ça parce qu'au Salon de l'agriculture, il a rencontré Emmanuel Macron : "Quelqu'un de très à l'écoute, de très humain. Qui pose des questions toujours pertinentes, même sur des sujets qu'il ne connaît pas vraiment."

Après le travail du matin à la ferme, l'éleveur endosse son nouveau costume de futur (probable) élu. Avec 17 points d'avance, il a de grandes chances de devenir, dimanche 18 juin, le plus jeune député de la Creuse.

En campagne après une journée de formation

Depuis le 6 avril, quand le fondateur du mouvement En marche ! et futur président de la République présentait sur France 2 cet "agriculteur dans la Creuse" parmi ses quatorze premiers candidats pour les législatives, tout est allé très vite. Une seule journée de formation plus tard, le novice en politique est en campagne. Les difficultés des agriculteurs retraités avec leur petite pension, comme son père (qui a repris du service pour l'aider à la ferme), il les connaît. Et sur les marchés, il bénéficie de l'effet "nouveauté" associé à Emmanuel Macron.

Extrait de "Politique : le péril jeune", diffusé dans "Complément d'enquête" le 15 juin 2017.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.