Cet article date de plus de six ans.

Sénatoriales : Samia Ghali évoque "de l'argent public distribué" pour conquérir des voix

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Sans le nommer directement, la sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône vise son adversaire Jean-Noël Guérini.

La guerre entre Samia Ghali et Jean-Noël Guérini continue. Sur Public Senat, le 28 septembre 2014, la sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône a assuré que de l'argent public avait été distribué pour gagner des voix de grands électeurs pour les élections sénatoriales.

>> Suivez les résultats des sénatoriales en direct

"Distribuer l'argent public par rapport à des voix"

Même si elle ne l'a pas cité nommément, l'accusation vise clairement Jean-Noël Guérini, ancien socialiste candidat sur une liste indépendante. "Il y a d'autres candidats qui ont profité de leur situation pour distribuer l'argent public par rapport à des voix", a accusé Samia Ghali. "Cela a été dit clairement, publiquement dans les rencontres avec l'ensemble des conseils municipaux, certains maires l'ont dit ouvertement", a-t-elle ajouté

Décidée à en découdre, Samia Ghali évoque la campagne de son rival et insiste une nouvelle fois : "Elle me menace directement mais il y a encore des électeurs lucides et conscients de la situation et qui ne se laissent pas facilement acheter."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sénatoriales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.