DIRECT. Sénatoriales : la droite majoritaire avec au moins 185 sièges sur 348, le FN a 2 élus

Suivez en direct les résultats des élections et les réactions de la classe politique. 

La moitié des sièges de sénateurs doit être renouvelée lors des élections sénatoriales, dimanche 28 septembre 2014. 
La moitié des sièges de sénateurs doit être renouvelée lors des élections sénatoriales, dimanche 28 septembre 2014.  (BERTRAND GUAY / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

La gauche perd le Sénat. Selon nos calculs, la droite remporterait 24 sièges et disposerait désormais d'au moins 185 sièges, sur un total de 348. Soit une très large majorité.

>> Retrouvez tous les résultats en direct, département par département, par ici

C'était l'enjeu principal des élections du 28 septembre, qui visaient à renouveler la moitié de la chambre haute. Francetv info vous propose de suivre les résultats en direct tout au long de la soirée.

 L'UMP dispose désormais de 136 sièges, l'UDI 38 et on compte aussi 11 divers droite. 

 Le PS se retrouve avec 112 sièges, le PCF 18, EELV 10, le RDSE 9. On compte aussi 11 divers gauche.

Pour la première fois de son histoire, le Front national fait son entrée au Sénat avec deux élus : David Rachline dans le Var et Stéphane Ravier dans les Bouches-du-Rhône.  

Rappelons que les élections sénatoriales relèvent du suffrage indirect : les sénateurs sont élus par des grands électeurs, très majoritairement constitués de conseillers municipaux. La moitié du Sénat est renouvelée tous les six ans. Au total, 178 sénateurs doivent être élus dimanche 28 septembre, ainsi qu'un 179e en raison de la démission d'un sénateur de Mayenne devenu eurodéputé. Ces élections mélangent deux types de scrutin, selon les départements : le scrutin majoritaire à deux tours dans ceux qui élisent un ou deux sénateurs, et dans les territoires d'outre-mer. Et le scrutin proportionnel dans ceux où sont élus trois sénateurs ou plus, ainsi que pour les sénateurs des Français de l'étranger. Les premiers résultats seront connus vers midi, et les derniers vers 20 heures.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #SENAT

22h40 : La Corrèze, fief de François Hollande, qui passe à droite, le leader du PRG battu, d'anciens ministres au tapis... Revue des défaites symboliques qui font mal à la gauche.


ALAIN JOCARD / AFP

22h14 :  @roudoudou Les sénateurs sont élus par des grands électeurs, à plus de 90% constitués de conseillers municipaux. S'y ajoutent les députés, les conseillers généraux et les conseillers régionaux, soit au total 87 534 votants pour ces sénatoriales de 2014. Tous les détails sont dans cet article.

22h14 : Pouvez-vous nous dire qui sont ces grands électeurs ? Merci

22h11 : Après les municipales et les européennes, les sénatoriales... La gauche n'est plus majoritaire dans la chambre haute. Francetv info fait le point sur ce qu'il faut retenir de cette élection.


STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

22h05 : Dans une heure, le Soir 3 vous propose une émission spéciale consacrée aux élections sénatoriales

21h52 : Après trois années de majorité, la gauche a été battue lors des élections sénatoriales de 2014. La droite enregistre une nette poussée, tandis que le FN obtient ses premiers élus au Palais du Luxembourg. Découvrez tous les résultats grâce à nos cartes.


FRANCETV INFO

21h14 : La droite possède désormais 24 sénateurs d'avance dans la Haute assemblée. Le processus législatif risque-t-il d'être entravé avec cette nouvelle majorité au Sénat ? Eléments de réponse avec notre journaliste Ariane Nicolas.


STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

21h09 : @mg220510 Cela risque, en effet, d'allonger le travail législatif et de modifier l'agenda des débats parlementaires, comme l'explique Le Scan du Figaro, qui consacre un article à votre question.

21h00 : Bonsoir, avec le droite prenant le pouvoir au sénat, la gauche va t elle avoir plus de mal à gouverner ?

20h44 :  @ptiben005 Citons l'ancien président du Sénat Gérard Larcher, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et Philippe Marini, sénateur de l'Oise. Une primaire interne à l'UMP doit départager les trois hommes, comme en 2008. Davantage de détails sur notre blog Scènes politiques.

20h33 : Qui va se présenter à la présidence du sénat ?

20h30 : Elu sénateur, François Baroin va quitter l'Assemblée nationale, où il siège depuis vingt-et-un ans. Selon lui, "l'addition des réformes, la réduction drastique des dotations de l'Etat aux collectivités locales menacent l'équilibre économique de chacun de nos territoires".


FRANCE TELEVISIONS

20h24 : Voici le décompte des résultats des élections sénatoriales, parti par parti :

A gauche (155)
PCF : 18
EELV : 10
PS : 112
RDSE : 9 
DVG : 6

A droite (185)
UDI : 38
UMP : 136
DVD : 11

On compte aussi 2 FN, 2 non inscrits et 4 sièges outre-mer qui seront pourvus dans la nuit.

20h18 : La droite est majoritaire avec au moins 185 sièges sur 348, selon les calculs de francetv info. Rendez-vous sur notre page de résultats.

FRANCETV INFO

20h10 : La droite va disposer d'une majorité d'au moins cinq sièges, selon des résultats partiels.

20h03 : "Après cette nouvelle victoire, "il n'y a plus qu'une seule porte à pousser, celle de l'Elysée." Elu sénateur des Bouches-du-Rhône, le frontiste Stéphane Ravier a décrypté les résultats de ces sénatoriales devant ses partisans.

FRANCE TELEVISIONS

19h55 : Philippe Bonnecarrère (UDI) a été élu sénateur dans le Tarn. Le PS ne conserve qu'un seul de ses deux sièges avec la victoire de Thierry Carcenac, président du conseil général.

19h50 : En pourcentage exprimé, le vote FN a surtout rassemblé dans le Var, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Aisne, l'Aube et les Ardennes. L'agence Idé publie une carte pour matérialiser ces résultats.

20h12 : "C'est une défaite pour le gouvernement Valls et le Parti socialiste, conséquence du résultat des élections municipales, d'un fort mécontentement populaire et d'une réforme territoriale autoritaire et austéritaire."Les communistes jugent sévèrement le gouvernement, à l'occasion du revers subi aux élections sénatoriales

19h43 : L'un des deux sièges à pourvoir a été laissé vacant après la déchéance de Gaston Flosse, prononcée au terme d'une affaire d'emplois fictifs. 

19h41 : Vous oubliez la Polynésie qui sera la dernière à voter, compte tenu du décalage horaire (deux sièges à pourvoir). 

19h41 : @anonyme L'UMP Henri de Raincourt a été réélu (39,39%). L'autre siège du département revient à Jean-Baptiste Lemoyne, divers droite (44,6%).

19h40 : Où en est Henri de Raincourt dans l'Yonne ?

19h33 : L'ancien ministre PS Thierry Repentin a été battu en Savoie

19h28 : La pique du soir est adressée par le sénateur UDI de Paris, Yves Pozzo di Borgo. Ce dernier ne semble guère ému par la défaite de Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, dans le Tarn-et-Garonne.

19h24 : Les choses se précisent. Il ne manque plus que les résultats dans six départements métropolitains : Haute-Vienne, Indre, Hautes-Alpes, Savoie. Ainsi qu'en Guyane et à Saint-Martin. Retrouvez tous les résultats, département par département, sur notre carte dédiée.

19h33 : "C'est notre devoir de dire au gouvernement d'être très attentif à cette grogne devenue colère. Il faudra s'appuyer sur l'UMP et l'UDI, il faut un rassemblement. S'il doit y avoir alternance, il y a aura alternance par l'alliance de la droite et du centre. J'ai eu François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Tous les leaders s'intéressent à l'avenir du Sénat." Jean-Pierre Raffarin, sénateur UMP de la Vienne, a commenté les premiers résultats des élections sénatoriales. Candidat à la présidence de l'Hémicycle, il réclame une alliance de la droite et du centre.

19h12 : Il y a la répartition selon la couleur politique, mais ce n'est pas tout. Le chercheur Christian Delporte a fait un autre décompte, à l'occasion des élections sénatoriales.

19h03 : @anonyme C'est un choix. François Baroin préfère devenir sénateur et abandonner son siège de député, après cinq mandats successifs. Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère l'a salué sur Twitter.

19h00 : Pourquoi François Baroin se présentait-il aux sénatoriales alors qu'il est député, il me semble ?

18h46 : Dans le Bas-Rhin, victoire des UMP Fabienne Keller, Guy-Dominique Kennel et André Reichardt, de l'UDI Claude Kern et du socialiste Jacques Bigot.

18h36 : "La vague existe, mais ça ne pouvait pas être un tsunami." Le sénateur-maire UMP de Marseille (Bouches-du-Rhône) Jean-Claude Gaudin commente les premiers résultats des élections sénatoriales, sur BFMTV. Il rappelle que seule la moitié du Sénat est renouvelée lors de cette élection.

18h31 : Tout un symbole. Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche PRG), a été battu aux sénatoriales dans le Tarn-et-Garonne, selon France 3 Midi-Pyrénées.

18h25 : Pendant ce temps, l'ancien ministre socialiste Benoît Hamon félicite Marc Daunis pour sa réélection dans les Alpes-Maritimes. Le message est un peu sibyllin.

18h22 : C'était loin d'être gagné, mais le PS a réussi à conquérir un siège de sénateur en Charente-Maritime, avec l'élection de Bernard Lalande. Les UMP Corinne Imbert et Daniel Laurent sont, eux aussi, élus.

18h18 : Direction l'Hérault, où les grands électeurs ont choisi les candidats de gauche Henri Cabanel et Robert Navarro, ainsi que les candidats de droite François Commeinhes et Jean-Pierre Grand.

18h14 : Pour le moment, 169 sièges ont été remportés par la droite et 128 par la gauche, en plus des 3 sénateurs non-inscrits. Retrouvez l'intégralité des résultats, département par département, ainsi que la composition de l'Hémicycle en temps réel.

18h10 : Patrick Chaize, 51 ans, maire UMP de Vonnas, a été élu sénateur de l'Ain à l'issue d'une élection où la droite partait divisée. La candidate divers droite Sylvie Goy-Chavent est également élue dans le département, tout comme la socialiste Rachel Mazuir.

18h08 : Les socialistes Claude Haut et Geneviève Jean, ainsi que l'UMP Alain Milon, sont élus sénateurs dans le Vaucluse.

18h32 : "Nous ne serons pas trop de deux pour faire bouger le mammouth du Sénat (...). Après avoir convaincu le peuple de France, nous sommes en train de convaincre ses représentants. La dernière marche n'est pas loin. Nous sommes revenus à l'Assemblée nationale, nous sommes entrés au Sénat, il ne reste plus qu'une porte à pousser, c'est l'Elysée, et c'est ce que nous allons faire."

Le frontiste Stéphane Ravier se réjouit, après avoir été élu sénateur dans les Bouches-du-Rhône. Il salue la victoire de David Rachline, autre candidat FN élu dans le Var.

17h57 : Annick Billon (UMP) est élue pour la première fois sénatrice de Vendée.

17h56 : La socialiste Samia Ghali est réélue dans les Bouches-du-Rhône.

17h56 : Jean-Noël Guérini est réélu sénateur dans les Bouches-du-Rhône.