Vidéo François Bayrou souhaite que les élections régionales soient reportées à "après l'été", avec vote possible par correspondance

Publié
Article rédigé par
Radio France

Les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour organiser comme prévu les élections régionales en juin prochain, selon le président du MoDem.

François Bayrou souhaite que les élections régionales soient reportées "après l'été". "C'est ce que dit le Conseil scientifique entre les lignes", a-t-il déclaré jeudi 8 avril sur franceinfo. "Il n'est pas raisonnable de tenir les élections dans un moment où l'attention des citoyens est portée sur des questions aussi grave que la santé, la maladie, l'épidémie de Covid-19, la vie et la mort", estime le haut-commissaire au Plan, maire de Pau et président du MoDem.

"La raison, ce serait de dire qu'on votera après l'été et qu'on va se mettre à créer les conditions du vote par correspondance pour tous les Français qui le souhaiteront", a précisé François Bayrou. Il a insisté sur le fait que ce n'est pas le moment pour faire des élections. "On est dans une période d'épidémie, on est dans un moment où, tout le monde voit bien, toutes les collectivités, les communes, les villes suppriment leurs fêtes, leurs comices agricoles, leurs concerts. Tout est bloqué et on dit qu'on va cependant tenir, sans le moindre changement, une élection dans laquelle la campagne électorale ne va pas pouvoir avoir lieu et où les maires disent qu'on ne peut pas le faire."

Le Conseil scientifique a recommandé que tous les assesseurs soient vaccinés pour les élections régionales. "Les assesseurs dans les bureaux de vote, on les trouve dans les trois derniers jours" avant les élections. "Si on les connaît avant, cela veut dire qu'ils vont avoir la priorité sur les enseignants, les personnels d'un certain nombre de services vitaux. Ceci est irréaliste et irresponsable", a estimé François Bayrou, qui rappelle qu'il faudrait vacciner "700 000 personnes pour les élections".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.