Régionales en Hauts-de-France : Xavier Bertrand en tête des intentions de vote, talonné par le RN Sébastien Chenu

Le président sortant de la région est crédité au premier tour de 35 % des voix. Xavier Bertrand devance de trois points la liste Rassemblement national conduite par Sébastien Chenu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Xavier Bertrand prend la parole lors de son premier meeting de campagne à Maubeuge (Hauts-de-France), le 3 mai 2021. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Xavier Bertrand est en tête des intentions de vote pour les élections régionales dans les Hauts-de-France, selon un sondage Ipsos Sopra/Steria pour franceinfo et France Télévisions publié mercredi 5 mai. Le candidat RN Sébastien Chenu est deuxième, avec trois points de retard.

Dans le détail, le président sortant de la région, à la tête d'une liste soutenue par Les Républicains et l'UDI, est crédité au premier tour de 35 % des voix. Xavier Bertrand devance de trois points la liste Rassemblement national conduite par Sébastien Chenu. Loin derrière, la liste d'union de la gauche conduite par Karima Delli, soutenue par EELV, le PS, LFI et le PCF, ne recueille que 20 % des voix. Laurent Pietraszewski, qui mène la liste de la majorité présidentielle soutenue par LREM et le Modem, plafonne à 10 % des intentions de vote.

Xavier Bertrand réélu au second tour

Selon ce sondage, au second tour, Xavier Bertrand conserve son fauteuil de président de région, quelles que soient les listes en présence, mais avec plus ou moins de marge. Si la liste LREM/Modem se maintient, le patron des Hauts-de-France est crédité de 36 % des voix, contre 33 % à Sébastien Chenu. Mais en cas de retrait de Laurent Pietraszewski, Xavier Bertrand serait élu plus confortablement pour un second mandat avec 43 % des suffrages, le RN stagnant lui à 34 %. Dans les deux hypothèses, Karima Delli ne recueille qu'entre 21 et 23 % des intentions de vote.

Le sondage met également en lumière la bonne image de Xavier Bertrand, avec 63 % de bonnes opinions. 69 % des habitants des Hauts-de-France jugent même que le bilan de son mandat est bon. L'enquête souligne par ailleurs le déficit de notoriété des autres candidats. Plus de huit personnes sur dix ne connaissent ni Karima Delli, ni Laurent Pietraszewski.

À noter que si les électeurs de Sébastien Chenu sont sûrs à 75 % de leur vote, il n'en est pas de même pour ceux des autres candidats. Près de la moitié d'entre eux indiquent qu'ils peuvent encore changer leur choix.

Le Covid au coeur des préoccupations

Selon ce sondage, dans les Hauts-de-France, c'est l'épidémie de Covid-19 qui est la question la plus préoccupante des habitants. Elle est citée par 42 % des personnes interrogées. C'est dix points de plus qu'au niveau national. Mais le chômage (38 % de citations), la délinquance (36 %) et l'immigration (30 %), restent des préoccupations majeures des électeurs de la région.

Ce sondage Ipsos Sopra/Steria pour franceinfo et France Télévisions a été réalisé par Internet du 29 avril au 3 mai 2021, sur un échantillon de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales des Hauts-de-France, représentatif des habitants de la région âgés de 18 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.