Présidentielle 2022 : Exemplarité des élus, santé, salaires... Voici les 12 priorités des Français, selon une consultation citoyenne

Un million de personnes ont participé à cette enquête en ligne "Ma France 2022" lancée par France Bleu et France 3 Régions. Les propositions et les votes ont permis de mettre en avant douze thèmes prioritaires faisant consensus. Mais aussi d'autres sujets, comme le vaccin et le pass sanitaire, qui divisent les Français.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
Des promeneurs dans le parc des Buttes Chaumont, à Paris, en mars 2020. (MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS)

L'exemplarité des responsables politiques, la hausse des moyens alloués à la santé et la revalorisation des salaires font partie des grandes priorités des Français pour demain à l'approche de l'élection présidentielle 2022, selon une vaste consultation citoyenne lancée par France Bleu, en partenariat avec France 3 Régions et Make.org, et dont les résultats sont dévoilés dimanche 13 mars. La synthèse de cette consultation a permis d'établir un "agenda citoyen" reflétant les douze priorités de Français et sera envoyée aux candidats à la présidentielle "en leur demandant, pour la semaine prochaine, des réponses écrites à ces priorités", précise le directeur de France Bleu, Jean-Emmanuel Casalta, dans une interview au Journal du Dimanche.

>> Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron largement en tête devant Marine Le Pen et Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon passe devant Valérie Pécresse, selon notre sondage

Un million de personnes ont participé à cette enquête en ligne*, baptisée "Ma France 2022", du 25 août 2021 au 10 mars 2022. 34 000 propositions ont été formulées et ont recueilli sept millions de votes. Les propositions et les votes des participants ont permis de mettre en avant douze priorités. 

Les douze priorités de "l'agenda citoyen pour l'élection présidentielle" qui se dégagent de la consultation "Ma France 2022", publiée dimanche 13 mars 2022. (MA FRANCE 2022 / FRANCE BLEU / FRANCE 3 REGIONS / MAKE.ORG)

1L'exemplarité des élus

L'enjeu numéro un des participants à la consultation est de garantir l'exemplarité des responsables politiques. Plusieurs propositions portent ainsi sur les conditions d'exercice du pouvoir, de rémunération des élus et de leur statut juridique. Karim propose par exemple qu'un candidat à une élection "ait un casier judiciaire vierge pour pouvoir se présenter". Cette recommandation a recueilli 80% de vote pour, 7% contre et 13% de "neutre".

La proposition de Karim. (MA FRANCE 2022)

D'autres participants veulent réduire les indemnités des élus nationaux et des membres du gouvernement ou demandent la fin d'une forme de justice d'exception pour les responsables politiques.

2Le système de santé

Dans un contexte de crise sanitaire, de nombreux participants expriment leur souhait d'allouer plus de moyens au système de santé, d'augmenter les salaires des soignants et de lutter contre les déserts médicaux. La question du handicap est aussi abordée, à travers la demande d'un meilleur accompagnement et d'un renforcement des soins apportés aux personnes en situation de handicap.

La proposition de Carole. (MA FRANCE 2022)

Carole souhaite par exemple que soit "impérativement développé l'accès handicapé aux structures citadines, établissements, magasins, surtout sur les trottoirs". Cette proposition a recueilli 81% de votes pour, 5% de votes contre et 14% de votes neutres.

3Les salaires et les retraites

L'augmentation du pouvoir d'achat fait l'objet d'un grand nombre de propositions. Il est ainsi demandé que les salaires et retraites soient indexés sur l'inflation et le coût de la vie. Les participants interpellent également le monde de l'entreprise pour demander une meilleure répartition des bénéfices et une égalité de salaires entre femmes et hommes (85% de votes pour, 5% de votes contre et 10% de votes neutres). 

4L'éducation

De nombreux participants évoquent la question de l'éducation. Ils demandent une revalorisation de l'apprentissage et des métiers manuels ainsi qu'un renforcement de l'enseignement des fondamentaux. Anjie propose par exemple de "revoir l'apprentissage en primaire pour que chacun arrive avec les bases de français et maths en 6e". Cette proposition a recueilli 89% de votes pour, 3% de votes contre et 8% de votes neutres. Il est aussi demandé d'aborder en classe la parentalité, la gestion d'un budget ou les premiers secours et de sensibiliser dès le plus jeune âge les écoliers à l'écologie et à la lutte contre les discriminations.

5L'économie et la consommation

Le développement des commerces et des emplois de proximité ainsi que la réindustrialisation du pays sont très souvent prônés dans cette consultation. Le levier fiscal est avancé comme principal moyen de favoriser les produits locaux. "Il faut baisser la TVA sur les produits français en compensant par une taxe sur les produits importés", propose, par exemple, Yannick. Cette proposition a suscité 78% de votes favorables, 10% de votes contre et 12% de votes neutres.

La proposition de Yannick. (MA FRANCE 2022)

6Le système démocratique et institutionnel

Plusieurs participants attendent des mesures concrètes pour restaurer la confiance dans le système démocratique. Pour cela, ils exigent ainsi un nombre minimum de parlementaires pour adopter une loi, la prise en compte du vote blanc dans le résultat des élections et une plus grande transparence dans l'utilisation de l'argent public. Nadia propose ainsi "que les dépenses des ministères soient visibles par tous les citoyens, y compris les enveloppes pour frais divers sans justification" (86% pour, 4% contre, 10% neutre).

7Le système judiciaire

La question du système judiciaire est très présente dans la consultation "Ma France 2022". Les participants souhaiteraient ainsi alourdir les peines des délinquants, criminels et auteurs de violences sexuelles. La proposition de Marie d'avoir des peines "plus fermes, plus longues et plus dures pour tous les criminels" auteurs de "viols, meurtres, maltraitances sur enfants" a ainsi recueilli 75% de votes pour, 11% de votes contre et 14% de votes neutres. Les participants à la consultation sont également favorables à un recours plus régulier aux travaux d'intérêt général pour les personnes condamnées. Selon eux, le budget du ministère de la Justice devrait être augmenté afin de gagner en efficacité.

8L'évasion fiscale

La fiscalité fait également partie des thèmes importants pour les participants à cette consultation. Ils appellent à mettre fin aux paradis fiscaux, à imposer les profits réalisés en France par les Gafam et multinationales et à renforcer les moyens de contrôle. Jacky veut ainsi "punir plus sévèrement l'évasion fiscale en mettant une amende égale à 10 fois la somme déposée à l'étranger". Sa proposition a recueilli 76% de votes pour, 10% de votes contre et 14% de votes neutres.

La proposition de Jacky. (MA FRANCE 2022)

9L'accompagnement des personnes âgées

De nombreuses propositions portent sur la question de la dépendance. Après le scandale d'Orpéa, portant sur les conditions de vie dans les Ehpad, les participants veulent donner plus de moyens à ces établissements en augmentant le nombre de personnels et leur salaire. Ils prônent également le renforcement et la revalorisation des services de l'aide à domicile et réclament la légalisation de la fin de vie assistée (80% pour, 7% contre et 13% neutre).

10La gestion des déchets

La gestion des déchets est le premier sujet relatif à l'écologie qui émerge de la consultation. De nombreux participants plébiscitent le tri, le recyclage et la lutte contre l'obsolescence programmée. Ils veulent aussi réduire drastiquement l'utilisation du plastique et les emballages et restaurer la consigne sur le verre. Sarah recommande ainsi d'"arrêter de rejeter nos déchets dans les pays pauvres et créer des industries capables de tout recycler sur notre territoire". Sa proposition a recueilli 88% de votes pour, 4% de votes contre et 8% de votes neutres.

11Des transports plus écologiques

Les participants veulent également réduire l'impact écologique du secteur des transports. Pour cela, ils exigent de réactiver les petites lignes de train sur l'ensemble du territoire, de diminuer le nombre de poids lourds sur les routes en favorisant des alternatives comme le ferroutage. Ils dénoncent par ailleurs des inégalités territoriales en termes de transports en commun. "Il faut renforcer les services de transport en commun dans les zones rurales et les rendre attractifs", propose ainsi Mickaël (84% pour, 7% contre, 9% neutre).

12Une agriculture plus responsable

L'agriculture, et plus particulièrement les pratiques agricoles, est la dernière des priorités qui ressort de la consultation. Les participants plébiscitent une agro-écologie plus en phase avec la nature et réclament une meilleure rémunération des agriculteurs. Ils exigent également la fin des pratiques considérées comme destructrices des sols et de la biodiversité. La proposition d'Anne-Blanche de "sortir en urgence de l'élevage intensif, source de pollution (azote, algues vertes)" a recueilli 76% de votes pour, 8% de votes contre et 16% de votes neutres.

Les thèmes controversés

D'autres propositions sont loin de faire consensus et permettent, une fois regroupées, d'identifier les sujets qui divisent les participants. Les thèmes controversés portent sur l'immigration, le vaccin et le pass sanitaire, l'encadrement des prestations sociales, la légalisation du cannabis, la peine de mort, le revenu universel, le mix énergétique, le temps de travail hebdomadaire et l'âge de départ à la retraite.

Les propositions portant ainsi sur une suppression du droit du sol ou à l'inverse sur un accueil étendu des réfugiés en France suscitent autant de votes pour que de votes contre. Les mesures en lien avec l'épidémie de Covid-19 divisent aussi fortement les participants, notamment celles qui exigent la suppression du pass sanitaire ou celles qui réclament l'obligation vaccinale des citoyens. L'âge de départ à la retraite est tout aussi clivant. Les propositions d'abaisser l'âge de départ à la retraite à 58 ans, 60 ans ou au contraire de le repousser ne recueillent pas l'assentiment des participants.

* Du 25 août 2021 au 10 mars 2022, les participants étaient invités à répondre à la question : "Quelles priorités pour notre pays demain ?" Ils avaient ainsi la possibilité de déposer une ou plusieurs propositions n'excédant pas 140 caractères et/ou de voter aux propositions faites par d'autres participants. Un million de personnes ont participé à cette consultation, 34 000 propositions ont été faites et elles ont recueilli au total 7 millions de votes. 26% des propositions de "Ma France 2022" portent sur la démocratie et les institutions, devant le pouvoir d'achat (13%), l'écologie (12%), la santé (12%), l'éducation (9%) et les entreprises et l'emploi (9%). Très loin derrière, la sécurité a rassemblé 4% des propositions et l'immigration 3%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.