Économie : François Fillon assume la "rupture"

Ce lundi 13 mars, François Fillon a dévoilé son programme économique pour la France. Impôts, 35 heures, retraites : il veut aller vite.

FRANCE 2

Recentrer le débat sur sa campagne, parler enfin de ses propositions. Sa conférence de presse ce matin, lundi 13 mars, a d'abord pour François Fillon l'objectif de revenir à l'essentiel, son programme. Moins d'une heure face aux journalistes, le candidat commence d'abord par rappeler sa ligne : il ne bouge pas sur les 500 000 fonctionnaires en moins, il supprimera l'ISF et baissera l'impôt sur les sociétés de 33% à 25%.

Il assume ce tour de vis

Il assume ce tour de vis qu'il estime nécessaire. Et il enfonce le clou, il annonce que dans les trois premiers mois, il supprimera les 35 heures, il plafonnera les indemnités prud'homales de licenciement et reculera l'âge de la retraite à 65 ans. François Fillon qualifie son projet de véritable rupture et se donne pour ambition de remettre la France sur les rails en moins de cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, candidat à l\'élection présidentielle, lors d\'un déplacement à Meaux (Seine-et-Marne), le 27 février 2017.
François Fillon, candidat à l'élection présidentielle, lors d'un déplacement à Meaux (Seine-et-Marne), le 27 février 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)