Drôme : la permanence du FN à Valence vandalisée

Des individus ont forcé le rideau de fer de la permanence dans la nuit du 10 au 11 avril, indique un des membres du bureau départemental du FN. 

Dans la nuit du 10 au 11 avril 2017, le rideau de fer de la permanence du FN à Valence (Drôme) a été forcé et de la peinture a été projetée.
Dans la nuit du 10 au 11 avril 2017, le rideau de fer de la permanence du FN à Valence (Drôme) a été forcé et de la peinture a été projetée. (MAXPPP)

Un signe que la pression monte à onze jours du premier tour de l'élection présidentielle ? La permanence du Front national dans le centre-ville de Valence (Drôme) a été vandalisée, a indiqué le parti, mercredi 12 avril, confirmant une information du Dauphiné libéré

"Dans la nuit de lundi à mardi, des individus ont forcé le rideau de fer du local et ont tenté de briser la vitre avec un extincteur", retrouvé sur place, a indiqué Bernard Sironneau, membre du bureau départemental du FN et candidat aux élections législatives.

Le montant des dégâts pas encore connu

La vitre a résisté, mais les auteurs des dégradations sont parvenus à la percer. Et par ce trou, ils ont dispersé de la peinture, "probablement à l'aide d'un pistolet à pression", a ajouté Bernard Sironneau. Du matériel et des meubles ont été endommagés.

De la peinture a été projetée à l\'intérieur de la permanence du FN à Valence (Drôme). 
De la peinture a été projetée à l'intérieur de la permanence du FN à Valence (Drôme).  (MAXPPP)

Les dégâts n'ont pas encore été évalués dans l'attente du passage de l'expert des assurances. Aucune revendication de cet acte n'a été rendue publique. Mais pour Bernard Sironneau, c'est la conséquence d'une campagne présidentielle qui est "une incitation à la haine". Pour lui, cet acte de vandalisme "en découle". Le parti a en tout cas décidé de porter plainte.