Cet article date de plus de huit ans.

Pas-de-Calais : Michel Dagbert va devoir composer avec l'opposition frontiste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Pas-de-Calais : Michel Dagbert va devoir composer avec l'opposition frontiste (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Dans le département du Pas-de-Calais, 12 conseillers départementaux sur 78 sont frontistes. Ils n'ont pas pu empêcher la réélection du socialiste Michel Dagbert.

C'est ce qu'on appelle le troisième tour des élections départementales. Les présidents des départements ont été élus ce jeudi 2 avril. Les élus du Front national étaient bien sûr présents au conseil départemental du Pas-de-Calais. Artisans, archivistes, cafetiers ou retraités, ils entrent officiellement au département. Au total, sur les 78 élus du conseil du Pas-de-Calais, 12 sont frontistes.

Le FN a proposé un candidat

"On n'est pas là pour nous, mais pour les milliers de personnes qui ont voté pour nous et dont on va essayer de porter les convictions", a affirmé François Vial, élu FN du canton d'Hénin-Beaumont.
Les élus frontistes ont même présenté un candidat à la présidence. Une proposition qui a provoqué la stupéfaction de l'assemblée : "Ils arrivent sans convictions, sans idées pour le Pas-de-Calais. Leurs travaux seront comme ils ont été pendant la campagne, inexistants", note Philippe Mignonet, élu de l'Union de la droite dans le canton de Calais.
Toutefois, les 12 élus du Front national n'ont pas empêché la réélection du socialiste Michel Dagbert, ce jeudi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.