Cet article date de plus de sept ans.

Six Français sur dix sont satisfaits de leur maire, selon un sondage

Les maires en poste font plutôt du bon travail, à en croire les Français interrogés par l'institut LH2 pour la presse régionale et France Bleu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une maire de l'Allier porte l'écharpe tricolore lors d'une cérémonie de mariage, en juillet 2008. (AFP)

Près de six Français sur dix (58%) se déclarent satisfaits de l'action de leur municipalité, selon un sondage LH2 pour la presse régionale et France Bleu, publié vendredi 14 mars.

Les Alsaciens sont les plus satisfaits

Interrogées sur "l'action de votre municipalité dans votre commune depuis 2008", 49% des quelque 5 000 personnes interrogées dans toute la France se déclarent "assez" satisfaites et 9% "très" satisfaites. A l'inverse, 27% sont "peu" satisfaites et 9% "pas du tout" satisfaites.

Des différences sensibles existent selon les régions. Les administrés d'Alsace (66%), d'Aquitaine (64%) ou des Pays de la Loire (63%) sont les plus satisfaits. Mais ceux du Limousin (48%), d'Ile-de-France (55%) ou de Champagne-Ardenne (55%) sont moins convaincus par leurs élus.

La propreté, ça va. Le stationnement et les impôts, moins

Un sondé sur deux se dit satisfait de "l'utilisation faite de l'argent public dans sa commune". Les domaines qui rencontrent le plus d'adhésion sont la propreté (65%), les équipements (62%), l'environnement et le cadre de vie (60%), la rénovation urbaine (58%), le logement (54%), la sécurité (53%), l'aide sociale (51%) et l'action pour la jeunesse (51%). A l'inverse, seule une minorité des sondés est satisfaite de la circulation et du stationnement (43%) et des impôts locaux (33%).

Des enjeux locaux plutôt que nationaux

A 70%, les Français se détermineront en fonction du "bilan du maire et de l'équipe municipale" lors des élections municipales. Pour beaucoup, le scrutin est donc porteur d'enjeux locaux plutôt que nationaux. Seuls 11% des Français interrogés prendront ainsi "la situation économique et sociale de la France" comme critère principal et 9% "la politique menée par le gouvernement".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.