Vidéo Municipales 2020 au Havre : une union des gauches veut l'emporter face à Édouard Philippe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Municipales : une union des gauches veut l'emporter face à Édouard Philippe
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au Havre (Seine-Maritime), un front des gauches rêve, autour du candidat communiste Jean-Paul Lecoq, de faire chuter le Premier ministre Édouard Philippe, arrivé en tête à l'issue du premier tour des élections municipales.

Samedi 20 juin, Édouard Philippe, présent au Havre (Seine-Maritime), ne veut parler que d'une seule chose : du local, et encore du local. Arrivé en tête du premier tour des élections municipales avec 43% des voix, le Premier ministre doit affronter un second tour serré. Édouard Philippe a été maire du Havre pendant presque sept ans avant de rejoindre Matignon.

"Le plus beau des mandats"

"Maire, c'est le plus beau des mandats. C'est le mandat où vous êtes au contact le plus utile avec la réalité, avec vos concitoyens", explique le Premier ministre. Candidat à la mairie, il a pourtant prévenu : si Emmanuel Macron lui demande de rester Premier ministre, il ne quittera pas Matignon. En trois mois, le scénario a radicalement changé. Le candidat communiste Jean-Paul Lecoq n'a que huit points de moins à l'issue du premier tour.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.