Municipales : la sécurité et l'environnement toujours en tête des préoccupations des Français, d'après un sondage

Une personne interrogée sur deux estime que les maires des communes ne parlent pas assez de sécurité, notamment en Île-de-France et dans le Centre-Val de Loire.

Des élus lors des Assises des maires bretons, à Saint-Brieuc (Côtes-d\'Armor), le 3 avril 2019.
Des élus lors des Assises des maires bretons, à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), le 3 avril 2019. (DAMIEN MEYER / AFP)

La sécurité et l'environnement sont toujours en tête des préoccupations des Français pour les prochaines élections municipales, selon un sondage* Odoxa-CGI dévoilé lundi 16 décembre pour franceinfo, France Bleu et la presse en région. Ces deux thèmes étaient déjà arrivés en tête le 8 octobre dernier, lors de la première vague de cette enquête intitulée "La Voix des territoires".

Dans le détail, et de manière encore plus nette que la dernière fois, la sécurité est la préoccupation principale des personnes interrogées (47% de citations, +1 point). Suivent l'environnement et la lutte contre la pollution (35%, -1 point), le développement économique (32%), la propreté de la commune (29%) et les conditions de circulation et de stationnement (27%).

La sécurité, pas assez défendue par les élus

Concernant la sécurité, une majorité de Français (52%) estiment que les personnalités politiques de leurs communes n'en parlent pas assez. Cette proportion monte à 64% chez les habitants des banlieues défavorisées. Dans le même temps, 61% des personnes interrogées se disent satisfaites de l'action de leur municipalité en matière de sécurité, mais il y a seulement 7% de "très satisfaits". Les plus insatisfaits sont les habitants d'Île-de-France et du Centre-Val de Loire (46%) et les moins insatisfaits se trouvent en Bourgogne Franche-Comté (24%).

La mesure la plus plébiscitée par les Français, en matière de sécurité, est le fait de permettre à la police municipale d'intervenir dans les parties communes des immeubles (88%). Le fait d'armer la police municipale recueille 58% de citations favorables.

Des mesures pour l'environnement

Concernant l'environnement et la lutte contre la pollution, 62% des Français trouvent que les personnalités politiques de leurs communes n'en parlent pas assez. Dans le même temps, 57% des sondés se disent satisfaits de l'action de leur municipalité, mais seulement 5% sont "très satisfaits". Les plus insatisfaits sont les habitants d'Île-de-France (50%) et de Paca (51%).

Certaines mesures sont plébiscitées, comme le fait de prendre un arrêté interdisant l'épandage à proximité des habitations (84%) ou interdisant l'usage du glyphosate (82% d'approbation). En revanche, l'idée d'un péage pour éviter que les voitures ne circulent dans les centres-villes est rejetée par 78% des sondés.

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 3005 personnes, interrogées par internet du 27 novembre au 3 décembre 2019.