Cet article date de plus d'un an.

Municipales : à Marseille, rien n'est encore joué

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Municipales : à Marseille, rien n'est encore joué
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

A Marseille (Bouches-du-Rhône), la liste d'union de la gauche est arrivée en tête du second tour des élections municipales, dimanche 28 juin. Mais rien n'est encore joué dans la cité phocéenne.

A Marseille (Bouches-du-Rhône), tout se jouera au conseil municipal, en fin de semaine. Dimanche 28 juin, pour le second tour des élections municipales, le suspense a duré une bonne partie de la nuit. Michèle Rubirola, candidate écologiste et à la tête d'une liste d'union de la gauche, a gagné son pari en s'imposant. Mais elle n'a pas obtenu la majorité absolue, détaille Christophe Gascard, le journaliste de France Télévisions, en direct de la cité phocéenne, lundi 29 juin.

Troisième tour

Pour Michèle Rubirola, il faudra donc négocier des voix. C'est ce qu'on appelle le troisième tour. Néanmoins, cette victoire de la gauche est une défaite pour Martine Vassal, représentante du parti des Républicains. Avec Jean-Claude Gaudin, la ville de Marseille était aux mains de la droite depuis 25 ans. Mais son successeur le sait : rien n'est encore joué, conclut Christophe Gascard.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.