Élections municipales : ce maire jette l'éponge, car il "se sent vraiment seul" dans sa fonction

Le maire de Saulx, en Haute-Saône, confie à France 2 pourquoi il a décidé de ne pas se représenter, après 30 ans au service de sa ville.

France 2

À six mois des élections municipales, combien de maires se représenteront-ils ? Les élus souffrent et se découragent. Ils subissent des insultes, reçoivent des menaces et des coups. Jeudi 1er septembre, ils ont été reçus par le ministre des Collectivités territoriales afin de se voir exposer une loi censée les protéger. À Saulx, en Haute-Saône, le maire a été frappé le 13 juillet 2016. "On m'a appelé à la suite d'un attroupement et d'une petite bagarre", raconte Christian Bresson.

"On se sent vraiment seul"

"Un individu m'a tout de suite agressé en me mettant les mains autour du cou et en tentant de m'étrangler. Ça a duré une dizaine de secondes, le temps que les personnes nous séparent", se rappelle l'élu de 30 ans. "J'ai reconnu effectivement la personne, qui a un gros litige avec la municipalité", assure Christian Bresson."On se sent vraiment seul", confie l'édile, en dénonçant le préfet qui n'a envoyé personne voir exactement ce qu'il se passait. "J'ai jeté l'éponge, je ne veux pas me représenter", lâche les larmes aux yeux le maire, qui ne peut plus supporter les incivilités, insultes et autres manques de respect.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des maires au 100e Congrès des maires de France, le 21 novembre 2017 à Paris
Des maires au 100e Congrès des maires de France, le 21 novembre 2017 à Paris (JACQUES DEMARTHON / AFP)