Édouard Philippe : un Premier ministre avec le vent en poupe

L'élection large de la majorité présidentielle est l'élection large d'Édouard Philippe au Havre (Seine-Maritime), il s'impose face à son rival communiste avec 58,83% des voix électorales.

France 2

Au matin du lundi 29 juin, Édouard Philippe et Emmanuel Macron sont arrivés ensemble dans les jardins de l'Élysée pour parler d'écologie. Un beau symbole selon leurs entourages. Mais faut-il y voir un signe ? Édouard Philippe peut-il rester Premier ministre ? En tout cas, lorsqu'il a salué la foule dimanche 28 juin au Havre (Seine-Maritime), Édouard Philippe s'est déjà entretenu avec Emmanuel Macron, qui l'a appelé pour le féliciter "de sa très belle victoire". À l'Élysée, on contacte les journalistes pour le faire savoir. Lorsque l'on demande à un proche du président si Édouard Philippe est conforté au Havre par son score, la réponse est "oui".

Partira, partira pas, Édouard Philippe ?

Présente sur le plateau du 20 Heures, la journaliste Nathalie Saint-Cricq a livré son analyse concernant le succès d'Édouard Philippe et son éventuel départ. "J'aurais aimé pouvoir donner une réponse, mais à défaut, je vais tenter de dresser une sorte de portrait-robot de l'oiseau rare dont on parle. Il s'agira d'un Premier ministre qui devra être écolo-compatible, crédible économiquement face à la crise qui s'annonce et incarnant une nouvelle étape", estime la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, après sa réélection au Havre, lors du second tour des élections municipales, le 28 juin 2020.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, après sa réélection au Havre, lors du second tour des élections municipales, le 28 juin 2020. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)