Cet article date de plus de quatre ans.

Marseille : Jean-Luc Mélenchon privé de policiers municipaux pour son meeting

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, refuse de mettre à disposition du candidat de la France insoumise des policiers municipaux pour assurer la sécurité du meeting de dimanche prochain. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Luc Mélenchon en meeting à Lyon, le 5 février 2017.  (MAXPPP)

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudinrefuse de mettre des policiers municipaux à la disposition de Jean-Luc Mélenchon pour assurer la sécurité du meeting qu'il organise dimanche 9 avril sur le Vieux-Port, selon une information exclusive de France Bleu Provence.

Un débat politique 

Le candidat de la France insoumise espère réunir plusieurs dizaines de milliers de personnes, en pleine rue. Mais, pas question pour la mairie de "donner une protection à un événement politique plutôt qu'à un autre par une police municipale qui est la police de tous les Marseillais", explique Caroline Pozmentier, adjointe au maire en charge de la Sécurité publique. 

Le conseiller municipal Front de gauche à Marseille, Jean-Marc Coppola, se veut, lui, rassurant. "Nous avons l'habitude des grands rassemblements sur l'espace public, explique-t-il. Arrêtons de faire peur. La sécurité sera assurée par la police nationale et les militants. Pourquoi voulez-vous qu'il y ait des problèmes à Marseille ?"

Après discussions, ce sera donc à l'État et aux organisateurs de sécuriser le lieu du rassemblement. La préfecture de police déploiera ainsi 300 membres des forces de l'ordre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections présidentielle et législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.