"Combat", "entraide" et "oxygène": les vœux des candidats à l'élection présidentielle de 2017

Pour le dernier jour de l'année 2016, les candidats à l'élection présidentielle de 2017 ont présenté leurs voeux samedi lors de Saint-Sylvestre.

Manuel Valls, lors de ses voeux à la presse en tant que Premier ministre, le 8 décembre 2015.
Manuel Valls, lors de ses voeux à la presse en tant que Premier ministre, le 8 décembre 2015. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Le samedi 31 décembre, jour de la Saint-Sylvestre, est l'occasion de présenter ses voeux pour la nouvelle année. Alors que François Hollande a prononcé ses voeux à 20 heures, les candidats à l'élection présidentielle de 2017 ont publié les leurs sur Twitter.

Les "voeux de combat" de Marine Le Pen

Marine Le Pen a été la première à dégainer. Dans une vidéo de deux minutes publiée en fin de matinée, la présidente du Front national (FN) a adressé des "vœux de combat" aux Français qui ont compris, selon elle, que la France "ne peut plus continuer sur la voie désespérante où elle est engagée." La candidate du FN, qui souhaite un "grand combat pour la prospérité de notre pays, la protection de tous les Français et pour la sauvegarde de notre identité nationale", a prévenu : "2017 commence, et nous sommes prêts ! On y va. Le combat est lancé ! Et la tâche sera rude."

Manuel Valls reconnaissant des forces de l'ordre et de sécurité

Manuel Valls, candidat à la primaire de gauche, a quant à lui exprimé sa "reconnaissance à ceux qui nous protègent tout au long de l'année". L'ancien Premier ministre a tweeté quatre photos où il a posé "aux côtés des forces de l'ordre et de sécurité" d'Evry (Essonne), ville dont il a été maire.

Arnaud Montebourg annonce une "grande année"

Arnaud Montebourg, également candidat à la primaire de gauche, a tourné un "selfie vidéo" pour exprimer ses vœux. Il a pris une pause dans sa campagne "pour vous adresser, tous ensemble, une excellente année 2017". L'ancien ministre de l'Économie prédit une nouvelle année qui "devrait être grande". Pour cela, il mise sur le "goût de l'entraide" et l'optimisme des Français. "La clé ce n'est pas moi seul, ce n'est pas vous seul, c'est nous tous ensemble", conclut-il.

François de Rugy dénonce les "désordres du monde"

Dans une vidéo programme, illustrée de tweets sur les évènements marquants de l'année 2016 (attentat de Nice, Brexit, élection de Donald Trump notamment), François de Rugy adresse "face aux désordres du monde" un message d'espoir pour "ouvrir les yeux ensemble" sur les richesses de la France. "À chacune et à chacun d'entre vous, à vos proches, à celles et ceux qui vous sont chers, je souhaite une bonne et heureuse année 2017", conclut le candidat écologiste à la primaire de la gauche.

Jean-Luc Bennahmias souhaite de la folie

Jean-Luc Bennahmias, également candidat à la primaire de gauche, a publié un tweet enthousiaste. "Allez, soyons fous, on le fait cet arc progressiste dont notre pays a besoin". Le co-président de l'Union des Démocrates et Ecologistes (UDE) a présenté des "vœux de bonheur pour 2017".

Yannick Jadot veut "oxygéner"

Yannick Jadot a quant à lui adressé ses vœux dans une vidéo tournée sur l'avenue des Champs-Élysées. Il a évoqué le nouveau pic de pollution que connaît Paris, les températures très basses et des attentats qui ont marqué l'année 2016. Le candidat d'Europe Écologie-Les Verts a conclu sa vidéo en annonçant qu'il présentera le 11 janvier un projet pour "oxygéner notre démocratie, oxygéner notre économie, oxygéner notre société, et puis évidemment oxygéner notre air, oxygéner nos têtes et oxygéner nos cœurs".

Sylvia Pinel prône l'audace 

Sylvia Pinel a choisi de publier une vidéo sur le thème de l'audace, qui est également son thème de campagne. La présidente du parti radical de gauche (PRG) s'est appuyée sur une citation de Goethe : "Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie." Plusieurs photos de la candidate de la primaire de gauche se succèdent sur une musique légère, colorées et agrémentées de ses sujets phares (égalité femme-homme, laïcité). Sylvia Pinel ne parle pas mais signe à la fin : "je vous souhaite une bonne année 2017".

Vincent Peillon appelle les Français à "reprendre en main" leur destin

Vincent Peillon estime aussi que l'année 2017 est "très importante", succédant à une année 2016 "très difficile" marquée notamment par plusieurs attentats. Devant une bibliothèque, le candidat à la primaire appelle les Français à "reprendre en main notre propre destin" et leur souhaite le meilleur pour l'année qui vient.

Benoît Hamon regarde "l'avenir avec confiance"

Dans une vidéo tournée devant les services des urgences de l'hôpital Cochin à Paris et publié sur sa page Facebook, Benoît Hamon estime qu'"il est essentiel que l'on regarde l'avenir avec confiance". "Il faut pouvoir penser le long-terme" ajoutele candidat à la primaire de gauche qui préconise la redécouverte de la "simplicité et de la solidarité". Benoit Hamon souhaite aux Français, mais aussi à "toutes celles et ceux qui ont décidé de choisir notre pays pour y vivre", une "très belle année 2017".

Emmanuel Macron annonce le début d' "une nouvelle histoire" pour 2017

Le candidat et fondateur du mouvement En Marche !, Emmanuel Macron, a souhaité ses vœux dans un simple Tweet : "Tous mes vœux pour vous et vos familles pour 2017. Une nouvelle histoire commence qui nous ressemblera."

François Fillon : "nous n'avons pas le droit d'être faibles"

François Fillon, installé devant une bibliothèque, adresse des vœux "de bonheur, de succès, de santé". Sur un ton très calme, le candidat Les Républicains affirme que "nous sommes en guerre". Il adresse une pensée pour les victimes des attentats terroristes de l'année 2016 et estime que "nous n'avons pas le droit d'être faibles". "Je souhaite que 2017 soit l'année du redressement. Je suis candidat pour construire avec vous une nation libre et puissante", conclut-il.

Nicolas Dupont-Aignan appelle les Français a "reprendre en main leur destin"

Nicolas Dupont-Aignan présente ses vœux depuis un hôpital public et défend le système de santé français. "L'année 2017 sera historique si les Français décident enfin de reprendre en main leur destin", déclare le candidat de Debout la France.

Michèle Alliot-Marie : "2017 doit être le rendez-vous de la France"

Sur son compte Twitter, Michèle Alliot-Marie adresse ses vœux aux militaires et aux forces de l'ordre qui assurent la sécurité sur le territoire national. L'ancienne ministre de l'Intérieur annonce que "2017 doit être le rendez-vous de la France". Pour elle, les Français doivent élire un nouveau président de la République "bâtisseur" et qui incarne "une véritable volonté politique" afin de "retrouver l'esprit de conquête".

Jean-Luc Mélenchon veut "plus d'action"

En réaction aux voeux du président et des candidats à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, a présenté un seul vœu : "Pitié ! Mon vœu : moins de vœux, plus d'action."